juillet 25, 2021

Immobilier et retraite : quel est le pouvoir d’achat des retraités ?

pouvoir d'achat des retraités

Il est vrai que selon de nombreux professionnels de l’immobilier, il n’est jamais trop tard pour emprunter dans le cadre d’un projet immobilier. Mais ça, c’est en théorie. En effet, il est toujours préférable d’acheter le plus tôt possible, surtout lorsqu’on est salarié, afin de bénéficier d’une meilleure capacité d’emprunt qui va baisser à la retraite. Pouvoir d’achat immobilier à la retraite, qu’en est-il réellement ? Quel est le pouvoir d’achat des retraités ?

Difficile d’acquérir un bien immobilier à la retraite avec une pension en baisse

Selon de nombreux rapports, il est de plus en plus compliqué d’emprunter avec sa pension de retraite de base, notamment dans les grandes villes. En effet, d’après la Caisse de retraite des salariés (Cnav), un retraité ayant effectué toute sa carrière au régime général touchait en moyenne une pension de base mensuelle de 1 064  en 2019. Il s’agit là d’une baisse par rapport à 2018 avec une pension de base mensuelle de 1 091 €.

Par ailleurs, le courtier en crédit Vousfinancer estime que 12 % des emprunteurs en 2020 avaient plus de 50 ans et seulement 3 % parmi eux avaient plus de 60 ans. Autrement dit, plus l’âge avance, plus il sera compliqué d’obtenir un crédit immobilier. Ceci pour la simple raison que les retraités seraient moins solvables que la population active, car leurs revenus peuvent baisser de 15 jusqu’à 40 %. Ajoutons à cela qu’à partir de 60 ans, seuls 7 % des emprunteurs sont primo-accédants par rapport aux 17 % avant 60 ans et 65 % pour les moins de 30 ans.

En prenant en compte uniquement la pension d’un retraité, celui-ci ne pourra alors s’offrir qu’un logement de :

  • 6 m2 à Paris
  • 12 m2 à Lyon
  • 13 m2 à Bordeaux
  • 20 m2 à Marseille et Nantes…

Ce faible pouvoir d’achat immobilier confirme alors le fait qu’il vaut mieux acheter le plus tôt possible avant la retraite.

Pouvoir d’achat immobilier des retraités, mieux vaut acheter dans une ville moyenne

Comme nous avons pu le voir précédemment, il est beaucoup plus compliqué aux retraités d’acquérir un bien immobilier dans les grandes villes. Toujours selon une étude du courtier Vousfinancer, le pouvoir d’achat immobilier des retraités est beaucoup plus faible dans les grandes villes. Il serait donc préférable de se tourner vers les villes moyennes où le pouvoir d’achat est plus intéressant.

Ce sont en effet des communes qui offrent aux retraités un meilleur cadre de vie. À Bourges ou Limoges, par exemple, il sera possible d’obtenir facilement un logement de 43 m2 contrairement à une grande ville comme Lyon où il faudra se contenter d’un 12 m2.

Pour bien préparer votre retraite, quelques conseils qui pourront vous aider à faire fructifier votre épargne.