janvier 28, 2020

Crédit d’impôt pour l’aide-ménagère : comment éviter l’avance de 60% ?

aide menagere

Avec la mise en place du prélèvement à la source, le crédit d’impôt est donné à 60% en début d’année. Pour éviter le remboursement si vous avez diminué votre aide-ménagère ou arrêter ces services, il est possible de modifier votre avance de crédits d’impôt. Autant bien se renseigner pour profiter des avantages de cette procédure facilement réalisable en ligne, pour ne pas commencer l’année endettée !

Aide-ménagère, aide à domicile, cours particuliers… la spécificité du crédit d’impôt

Si vous êtes un particulier, et que vous employez une aide-ménagère à votre domicile, ou une aide à domicile, vous devez le déclarer auprès des impôts. Pratique au quotidien, le gouvernement met à profit ces aides en les valorisant par le crédit d’impôt chaque année.

En fonction de l’aide perçue chez vous, le crédit d’impôt sera majoré différemment, à savoir :

  • Si vous avez eu recours à une aide-ménagère,

  • Si vous avez employé une baby-sitter / nourrice, dans le cadre d’une garde d’enfant de moins de 6 ans,

  • Si vous avez demandé l’intervention d’un particulier chez vous pour de petits travaux ménagers, bricolage, d’entretien, ou encore pour l’aménagement de votre jardin comme nous le propose judicieusement cet article https://www.sosoandco.fr/bien-etre-chez-soi-comment-creer-un-jardin-japonais/.

  • Si vous avez versé des dons à des associations, œuvres de charité, etc.

Vous avez moins dépensé en aide à domicile

calcul credit impotDans le cas où vous avez réduit ou arrêté les aides à domiciles, votre crédit d’impôt reste fixé à son taux de l’an dernier.

Pour éviter de rembourser les impôts dans le courant de l’année, il est recommandé de procéder à une modulation ou au refus de l’avance des 60% du crédit d’impôt de l’année à venir.

Les étapes de la procédure à suivre

Pour signifier votre refus ou la réduction de votre crédit d’impôt, car votre aide-ménagère ou service à domicile à réduit ou arrêté son activité, vous devez vous connecter au site internet des impôts. La procédure à suivre est la suivante :

  1. Pour accéder à votre espace particulier dédié, il est demandé que vous rentriez votre numéro fiscal personnalisé, ainsi que votre mot de passe personnel.

  2. Lorsque vous avez ouvert l’accès à votre espace particulier, ouvrez la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source ».

  3. Cliquez ensuite sur « Gérer vos avances de réductions et crédits d’impôts ».

  4. Vous vous retrouvez sur une page dédiée à vos déclarations fiscales de votre crédit d’impôt. Sur celle-ci, vous pouvez soit :

  • Refuser l’avance proposée de 60% de crédit d’impôt, qui doit être versée en janvier 2020. Ainsi, vous n’aurez pas à procéder au remboursement en été 2020.

  • Diminuer l’avance, car vous avez réduit les prestations de la personne employée chez vous. Vous pouvez ainsi estimer un nouveau total fiscal, avec un simulateur mis à votre disposition pour y procéder.

Bien entendu, si vous avez gardé votre aide-ménagère ou votre aide à domicile chez vous au même nombre d’heures que l’an dernier, vous n’avez pas besoin de réaliser cette procédure. Votre avance de 60% vous serez alors reversé intégralement et vous n’aurez pas à rembourser en cours d’année.