Barème kilométrique : quelles aides sur le carburant en 2022 ?

aides carburant
Aides carburant 2022

Ces derniers jours, le prix du carburant et de l’énergie ne cesse de flamber. Pour aider les ménages à supporter la hausse et à maintenir leur pouvoir d’achat, le gouvernement a annoncé un plan de résilience économique. Ce plan contient une revalorisation de l’indemnité du barème kilométrique qui sert à chiffrer le remboursement des déplacements professionnels. Cette revalorisation se manifeste sous la forme d’aides carburant pour les consommateurs qui subissent l’augmentation des prix. À combien s’élève-t-elle ? Comment la calculer ? Réponses plus bas.

Aides carburant : revalorisation du barème kilométrique

Fin janvier 2022, le gouvernement a décidé de revaloriser le barème kilométrique à hauteur de 10 % qui devra vous permettre d’économiser en moyenne 150 € d’impôts. Au total, 20 milliards d’euros seront débloqués à l’endroit de 2,5 millions de foyers utilisant leurs voitures à des fins professionnelles. Sont visés,

  • Les routiers
  • Les infirmières libérales
  • Les taxis
  • Les aides à domicile

La publication au Journal officiel le 13 février 2022 marque l’entrée en vigueur de cette majoration et son application pour les déplacements futurs. Cela veut dire que le nouveau baromètre kilométrique sera utilisé pour la prochaine campagne déclarative des revenus soumis à l’impôt sur le revenu, notamment à partir d’avril 2022. Les salariés ayant opté pour le régime des frais réels dans leur déclaration de revenus constituent les principaux bénéficiaires de cette aide carburant.

Cette aide rejoint le chèque inflation 2022 offert par le gouvernement pour aider les Français avec la hausse du litre de carburant. Pour les véhicules électriques, cette nouvelle majoration du barème kilométrique s’élève à 20 % même s’ils ne sont pas touchés par cette augmentation des prix de l’énergie.

Quels barèmes sont désormais appliqués ?

Plusieurs facteurs influencent le calcul du barème kilométrique :

  • La puissance du véhicule
  • Le nombre de kilomètres parcourus
  • La dépréciation du véhicule
  • Les frais de réparation et d’entretien
  • La consommation de carburant
  • Les primes d’assurance

Ne sont pas concernés, les frais de péage, de stationnement ni les intérêts d’emprunt liés à l’achat du véhicule. Pour mieux comprendre les nouveaux barèmes kilométriques, voici un tableau récapitulatif :

Puissance exprimée en CV Distance (d) parcourue d’1 à 5 000 km Distance de 5 001 à 20 000 km Distance au-delà de 20 000 km
3 CV ou moins d × 0,502 (d × 0,3) + 1007 d × 0,35
4 CV d × 0,575 (d × 0,323) + 1320 d × 0,387
5 CV d × 0,603 (d × 0,339) + 1 320 d × 0,405
6 CV d × 0,631 (d × 0,355) + 1 382 d × 0,425
7 CV et plus d × 0,661 (d × 0,374) + 1 435 d × 0,446

Ce tableau reflète le barème utilisé pour les voitures. Cependant, les motocyclettes, scooters et les cyclomoteurs sont également concernés par cette majoration.

Pour calculer votre barème kilométrique, vous pouvez visiter le site impots.gouv.fr.

Auteur : Laura

Ancienne étudiante en journalisme, Laura est partie vivre ses premières expériences dans le monde des relations presse et du digital. Aujourd'hui, elle est un membre actif de Magazine-economie en proposant