novembre 30, 2020

Prêt travaux en Belgique : tendance à la rénovation

prêt rénovation vert Belgique

Bien qu’il soit audacieux d’affirmer avec exactitude que le confinement soit responsable de ce mouvement, celui-ci a indéniablement commencé avec l’apparition de la crise sanitaire et s’est particulièrement accentué ces 4 derniers mois : les Belges rénovent. Les banques sont unanimes, les prêts rénovation et les prêts énergie sont en hausses. Pour le CBC, c’est respectivement une hausse de 15% et de 37% sur la période. Chez Argenta, les prêts rénovation ont augmenté de 62% et les prêts écologiques de 87%. Ainsi, c’est le moment de faire le point sur les prêts travaux, leurs taux d’intérêts, et leurs conditions.

Les taux

Lorsqu’un Belge souhaite rénover, dans la plupart des cas, il emprunte une somme comprise entre 10,000 et 20,000 euros (d’après un sondage effectué auprès des grandes banques). Pour être plus précis, la moyenne des montants empruntés pour un prêt rénovation ordinaire oscille autour de 17,000 euros, tandis que pour les prêts écologiques, la moyenne est proche de 12,000 euros.

La BNPPF stipule que les Belges empruntent plus, car ils ressentent le besoin d’utiliser l’épargne disponible, qu’ils veulent profiter des taux bas, et qu’à défaut d’avoir dépensé de l’argent en partant en vacances, ils ont eu plusieurs mois pour prendre conscience de ce qu’ils pouvaient améliorer dans leurs logements.

Ainsi, les Belges contractent des prêts. Ils définissent le montant dont ils ont besoin, effectuent une simulation de prêt pour travaux, et souscrivent à l’offre au taux le plus bas. Actuellement, le meilleur taux bancaire pour un prêt rénovation classique se trouve chez CPH Banque avec un TAEG de 2,29%. En guise de comparaison, d’autres banques comme Axa, CBC, KBC, pratiquent des taux à 2,50%. Argenta quant à elle dispose d’un taux à 2,95%.

Pour le prêt écologique, c’est également vers CPH Banque qu’il faut se tourner, avec un taux de 1,19% (contre 1,29% chez KBC, ou 1,39% chez Axa). Ce taux chute à 1,09% lorsqu’il est question d’un montant compris entre 1,250 et 10,000 euros.

signature d'un prêt
signature d’un prêt

Comment être éligible au prêt vert ?

S’il dispose d’un taux plus bas, c’est pour encourager la transition écologique au sein des foyers. En comparaison, le prêt personnel a un taux bien plus haut, mais ne requiert aucune justification de dépenses. Le prêt vert, ou prêt écologique, permet d’engager des travaux de rénovation ayant de prêt ou de loin un lien avec l’économie d’énergie. Parmi les travaux éligibles au prêt vert, on trouve entre autres :

  • Équipement en panneaux solaires, ou tout autre équipement de production d’énergie renouvelable (éolienne, solaire, hydraulique, etc.)
  • Travaux d’isolation thermique des murs et vitres
  • Installation d’une pompe à chaleur, d’un système de chauffe-eau fonctionnant à l’énergie solaire
  • Pose d’un double vitrage
  • Audit énergétique

Ainsi, la plupart des banques vous imposeront un quota d’investissement dans des dépenses écologiques. Pour Axa, Argenta ou KBC, c’est au moins 50% du montant des travaux qui doivent être investi dans l’économie d’énergie. Chez BNP Paribas Fortis, c’est 75%.

Point intéressant, le prêt rénovation vert de Belfius inclut également la protection contre l’incendie et les cambriolages. Notez également que contrairement au taux hypothécaire, les taux de prêts rénovation ne sont pas négociables. Vous n’êtes ainsi pas obligé de vous tourner exclusivement vers votre banque habituelle.