Dirigeants, professions libérales : comment réaliser un bilan patrimonial complet ?

L’établissement d’un bilan patrimonial est une démarche cruciale qui s’adresse à tout dirigeant d’entreprise et à toute personne exerçant une activité indépendante ou une profession libérale. Ce bilan a principalement pour but de permettre aux investisseurs et aux particuliers de mieux définir une stratégie adaptée à leurs objectifs sur le moyen ou sur le long terme. Dans certains cas, l’établissement de ce bilan peut se révéler comme un exercice complexe puisqu’il implique un certain nombre de compétences. Si vous souhaitez réaliser un bilan patrimonial, il y a quelques éléments essentiels à prendre en compte.

Faites appel à l’expertise d’un cabinet spécialisé dans la gestion de patrimoine

Le bilan patrimonial est un outil de diagnostic et d’évaluation qui permet à tout professionnel d’avoir une idée claire et précise de sa situation financière, fiscale et successorale. Il s’agit principalement d’une tâche qui consiste à réaliser un audit complet de votre patrimoine en prenant en compte un certain nombre d’éléments et en suivant des étapes précises. En ce qui concerne la réalisation de ce bilan, il est recommandé d’éviter les logiciels gratuits qui ne permettent pas de bénéficier des propositions d’investissement en concordance avec votre situation patrimoniale ou à vos objectifs.

La réalisation d’un bilan patrimonial reste avant tout une tâche plus ou moins complexe à effectuer soi-même. En effet, elle nécessite des compétences juridiques, fiscales et financières. C’est la raison pour laquelle, pour faire un bilan de votre situation patrimoniale, il est conseillé de recourir à un cabinet spécialisé dans la gestion de patrimoine. Au sein d’un tel cabinet, vous pouvez bénéficier des services d’une équipe d’experts adaptée convenablement à vos besoins.

Les cabinets de gestion de patrimoine disposent généralement des notaires qui interviennent à l’aide d’une lettre de mission claire comprenant les honoraires de façon précise. Ces professionnels pourront vous proposer des conseils personnalisés ainsi que des solutions adéquates en matière d’investissement grâce à leurs expertises. Pour cela, il est important de privilégier le choix d’un cabinet doté d’une capacité de mobilisation d’experts de haut niveau. Certains cabinets patrimoniaux sont parfois rémunérés sur la performance réalisée.

Le choix d’un tel cabinet vous permet de bénéficier d’un audit patrimonial sur mesure et un accompagnement adapté à votre profil. Les notaires intervenant dans ces types de cabinets pourront vous suivre sur le long terme tout en vous aidant à réajuster votre stratégie de gestion de patrimoine en cas de nécessité. Ils pourront vous aider à aborder votre patrimoine professionnel et personnel sous tous les angles en prenant en compte les éventuels risques. Mis à part le bilan patrimonial, ces cabinets sont également spécialisés dans la réalisation des bilans de prévoyance, de rémunération du dirigeant, de situation de retraite…

cabinet de gestion de patrimoine

Quand et pourquoi établir un bilan patrimonial ?

Le bilan patrimonial s’adresse principalement aux dirigeants de TPE ou PME, aux autoentrepreneurs… Son rôle primordial est de vous aider à vous fixer en ce qui concerne vos investissements futurs. Ce type de bilan doit normalement être réactualisé au moins une fois dans l’intervalle de 5 ans. Il est aussi recommandé de se prêter à cet exercice à partir de 40 ou 45 ans. Cela vous permettra de mieux anticiper la baisse de vos revenus en rapport avec la retraite. Ainsi, vous pouvez choisir convenablement vos outils de prévoyance, de gestion et de transmission de patrimoine.

Il est également important de mettre à jour ce bilan à chaque évènement particulier de votre vie. L’établissement du bilan patrimonial peut s’imposer à vous dans le cadre d’un divorce, d’un mariage, d’une succession de biens, d’un dénouement de contrat d’assurance-vie

Ce bilan permet de faire le point sur votre situation professionnelle et financière en vue de vous permettre d’envisager les stratégies de gestion patrimoniale à mettre en œuvre. Vous avez ainsi une idée claire de votre patrimoine immobilier et financier afin de préparer votre retraite dans les règles de l’art. En faisant ce bilan, il est possible de procéder à une estimation de la valeur de vos biens selon les conditions du marché. Cela vous permet d’avoir une vision précise de votre capacité d’épargne, de vos gains potentiels et de vos placements financiers.

Une fois le bilan patrimonial effectué, vous pouvez aisément choisir les placements qui répondent à votre capacité d’investissement et à vos objectifs afin de faire fructifier votre patrimoine. L’établissement d’un bilan patrimonial représente également un véritable moyen de connaître le montant des droits de succession à s’acquitter en cas de décès d’une personne de la famille. En plus de vous permettre de sécuriser vos finances, les avantages du bilan patrimonial s’inscrivent également sur le plan fiscal. Il s’agit d’une solution adéquate pour réaliser d’importantes économies en ce qui concerne les impôts sur le revenu, les impôts locaux…

Bilan patrimonial : les éléments à prendre en compte

Avant d’établir un diagnostic de votre situation patrimoniale, il est important de prévoir un certain nombre de pièces ou de documents. Ces éléments permettent aux cabinets de gestion de patrimoine d’avoir une idée concrète de votre situation patrimoniale. Au nombre de ceux-ci, nous avons entre autres :

  • les avis d’imposition,
  • l’estimation de la valeur de vos biens immobiliers,
  • les relevés bancaires,
  • les valeurs mobilières (certificats d’investissement, bons de souscription…),
  • les comptes épargnes,
  • l’estimation des crédits à rembourser.

En plus de ces principaux éléments, l’établissement du diagnostic de votre situation patrimoniale nécessite également d’autres informations supplémentaires. Il s’agit notamment de votre régime matrimonial, votre situation familiale (nombre d’enfants), votre situation fiscale (impôts immobiliers, impôts sur le revenu…). Vous devez également renseigner votre situation professionnelle tout en évoquant votre statut social, vos salaires…

Toutefois, il ne faut également pas oublier d’énumérer clairement les objectifs que vous souhaitez atteindre sur le long terme que ce soit du point de vue financier ou fiscal. Pour bénéficier d’un bilan patrimonial complet, il vous revient de bien renseigner ces différentes informations. Ceci permettra à l’expert en gestion de patrimoine d’effectuer un diagnostic pouvant prendre en compte tous les angles possibles afin de vous proposer des solutions adaptées à votre profil.

faire un bilan patrimonial

Les étapes nécessaires pour établir un bilan patrimonial

Le bilan patrimonial s’effectue généralement en trois étapes distinctes. Il s’agit notamment de l’audit patrimonial, de la définition des objectifs et de la mise en place des stratégies de gestion de patrimoine.

L’audit patrimonial

Cette première étape du bilan consiste principalement à analyser ou faire le tour d’horizon de votre patrimoine. Ici, il s’agira essentiellement de faire le point de votre situation financière, successorale et fiscale. Cet audit consistera à effectuer des constats qui serviront à un certain nombre de calculs plus tard.

Sur le plan financier, cette tâche consiste à faire le diagnostic de l’organisation et la répartition de votre patrimoine en prenant en compte vos actifs financiers. Ces actifs sont composés des éléments tels que :

  • les biens d’usage : meubles, résidence principale, résidence secondaire,
  • les placements financiers : assurance, épargne, actions et obligations,
  • les biens liés à votre profession : fonds de commerce, parts sociales,
  • les biens immobiliers : parts de SCI, SCPI, investissements locatifs.

En ce qui concerne l’audit financier, il est également nécessaire de prendre en compte le passif qui comprend les emprunts privés et les prêts professionnels. Quant à l’audit successoral, il est principalement lié à l’analyse des éléments liés à succession de votre patrimoine. Dans ce contexte, il faudra faire le point de vos contrats d’assurance-vie tout en prenant en compte les droits de succession que vos héritiers devront s’acquitter.

L’audit fiscal concerne en particulier les impôts et les autres prélèvements exigés par les normes en vigueur. Il peut s’agir de l’impôt sur le revenu, des impôts sur les bénéfices, des TVA, des cotisations sociales, des taxes affectées… Un tel exercice est particulièrement bénéfique pour les personnes qui souhaitent une optimisation fiscale de leur situation patrimoniale. L’audit fiscal permet de calculer le taux moyen d’imposition ainsi que l’impact de la fiscalité sur la rentabilité de vos investissements.

La définition des objectifs patrimoniaux

La seconde étape du bilan patrimonial concerne la définition de vos objectifs sans oublier l’illustration des moyens dont vous disposez. Cette étape est cruciale dans la mesure où elle vous permet de mettre en œuvre une stratégie en rapport avec votre situation patrimoniale. Ces objectifs devront être classés par ordre de priorité.

Les objectifs peuvent varier en fonction de l’âge et doivent être adaptés à votre situation patrimoniale. En fonction de votre profil, il est possible d’envisager la protection de votre conjoint en cas de décès ou l’optimisation de la transmission de votre patrimoine. Vous pouvez tout de même avoir pour objectif la valorisation de votre capital ou l’optimisation de vos impôts.

objectifs d'un bilan patrimonial

Analyse et mise en œuvre des stratégies de gestion patrimoniale

Sur la base des informations recueillies au niveau des étapes précédentes, les experts en gestion de patrimoine se chargent de vous aider à mettre en place des stratégies. À l’issue de ce bilan, il vous incombe de prendre des décisions concrètes afin de garantir au mieux l’avenir ou la succession de votre patrimoine. Ces solutions vous permettront en effet d’atteindre efficacement vos objectifs.

Les stratégies à mettre en œuvre peuvent consister à prévoir un mandat de protection future, modifier votre régime patrimonial, rédiger un testament ou réaliser des donations. Vous pouvez également être amené à investir dans un bien immobilier ou effectuer des placements financiers afin de fructifier vos revenus. Cela vous permettra de préparer votre retraite et d’éviter les mauvaises surprises. Dans tous les cas, les stratégies à mettre en œuvre doivent converger avec la situation de votre patrimoine et être adaptées à vos objectifs que ce soit sur le moyen ou le long terme.

Auteur : Murielle

Murielle est une française expatriée en Allemagne pour raisons professionnelles. Elle travaille indirectement auprès de la banque centrale européenne à travers diverses missions de son employeur. Murielle propose sur magazine-economie.fr, des actualités liées à l’économie européenne.