juin 23, 2021

Réaliser correctement un placement d’argent en tant que particulier

La période que nous traversons, au-delà de la crise sanitaire, est rythmée par des changements conséquents et une transformation en profondeur du monde actuel. Nous sommes actuellement en train de vivre la 4ᵉ révolution industrielle. Cela signifie que les changements que nous allons observer vont apparaître de façon exponentielle. Ainsi, un transfert de valeur se met en place : certains secteurs d’activités dominants deviennent secondaires ou disparaissent, pendant que d’autres secteurs innovants prennent leur place. L’objectif de l’investisseur cette année est de détecter ces secteurs innovants et d’investir dans les actifs les plus prometteurs. Toutefois, il faut bien se préparer avant d’investir dans un quelconque actif.

Investir correctement

Il n’y a pas de méthode universelle en investissement. Chaque individu évolue dans son propre contexte définit par des paramètres uniques. Il y a cependant des bases à maîtriser. En comprenant et en assimilant certains principes, on se met en position pour réaliser un investissement potentiellement bénéfique.

Pourquoi investir ? Ce n’est pas une question rhétorique. En effet, pour répondre à cette question, il faut définir clairement ses objectifs. Fondamentalement, on investit pour :

  • augmenter ses revenus ;
  • réduire ses impôts ;
  • fructifier son capital ;
  • se constituer un patrimoine ;
  • assurer sa sécurité financière.

N’importe quel particulier peut avoir ces objectifs en tête et se lancer dans l’investissement. Une idée préconçue veut que l’investissement soit réservé aux personnes détenant une importante trésorerie : elle est erronée. Bien évidemment, il faut posséder un certain capital pour se lancer dans des spéculations financières. En tant que particulier, ce capital peut se construire en sauvegardant la fraction de ses revenus qui ne sert pas à la vie courante. Si ce capital ne permet pas d’être éligible à certains placements, il est possible de commencer par un fond d’investissement.

Un fond d’investissement, c’est une société publique ou privée (organismes de financement, établissement bancaire, particuliers, etc) qui a pour objectif principal d’investir dans d’autres sociétés sélectionnées pour leurs opportunités d’évolution. Concrètement, le fonds d’investissement constitue la mise en commun des capitaux de plusieurs épargnants, permettant d’accéder à des produits d’investissements que l’épargnant seul n’aurait pu acheter en direct. Pour un particulier inexpérimenté, c’est la meilleure manière de commencer à investir. Les fonds sont gérés par des sociétés de gestion composées de professionnels qualifiées. Bien qu’aucun investissement ne soit sûr à 100%, le fait qu’il soit minutieusement étudié par un groupe de gestionnaires expérimentés apporte un certain gage de sécurité.

Plusieurs possibilités s’offrent à l’investisseur qui souhaite placer son argent dans un fonds d’investissement. Une grande partie des fonds d’investissement relève de l’Organisme de Placement Collectif en Valeur Mobilière (OPCVM), mais il est possible d’investir par exemple dans Private Equity. Ce sont des fonds d’investissements spécialisés dans les entreprises non cotées telles que les PME, les start-ups et les ETI.

Investir dans secteurs innovants

En investissant dans des actifs, l’objectif est de générer le meilleur rendement possible. Pour générer un rendement, l’actif dans lequel on investit doit prendre en valeur avec le temps. Un actif voit sa valeur augmenter lorsque l’objet qu’il définit est en croissance. La question se pose alors : quels actifs vont prendre en valeur cette année et dans la décennie ?
Pour y répondre, il faut étudier la situation économique mondiale et ses enjeux.

L’environnement

Vous n’êtes pas sans savoir que l’environnement est l’enjeu numéro 1 de l’humanité pour les prochaines années à venir. Si c’est un sujet abordé discrètement depuis plus d’une cinquantaine d’années, il n’est plus possible de le laisser au second plan. Les problématiques sont nombreuses : épuisement des ressources, réchauffement climatique, pollution, gestion des espaces… cela se répercute irrémédiablement sur le marché financier. Ainsi, autour de l’environnement, les secteurs de l’eau, de l’agriculture 2.0 et des énergies renouvelables sont particulièrement prometteurs.

Les nouvelles technologies 

Nous l’avons mentionné précédemment, nous sommes dans une nouvelle révolution industrielle. Celle-ci impacte tous les secteurs d’activité et particulièrement ceux centrés sur la technologie. On constate que les entreprises qui se développent le plus sont celles de l’intelligence artificielle, de la tech et du big data. L’espace médiatique est submergé par mille et une informations autour de la crise sanitaire, du gouvernement et de problématiques superflues. Difficile de voir apparaître un article l’aboutissement des puces Neuralink ou de l’automatisation des restaurants, des supermarchés et des infrastructures publiques.

Les cryptomonnaies

Non, le bitcoin et ses collègues n’appartiennent plus uniquement au darknet. De nombreuses personnes ont dit par le passé que la montée du bitcoin était un simple effet de mode et qu’investir dans les cryptomonnaies ne mène à rien. Aujourd’hui, tout s’accorde à prouver que la décentralisation au travers de la blockchain va devenir la norme dans les dix prochaines années. Attention cependant, les cryptomonnaies sont très volatiles, il faut être particulièrement préparé pour y investir son argent.