Portage salarial en Chine et création d’entreprise

Portage salarial en Chine
Implanter une entreprise en Chine avec le portage salarial

Ces dernières années, on recensait plus de 1600 entreprises françaises implantées en Chine. Pourquoi faire le choix de s’installer et de se développer à l’étranger, plutôt que chez soi ? Parce que, pour de nombreuses entreprises, il est plus avantageux d’obtenir de la main-d’œuvre en Chine, et cela, grâce au portage salarial. Le portage salarial est une solution fiable pour intégrer rapidement le marché chinois, un marché dynamique en forte croissance.

Le portage salarial, comment ça marche ?

Le portage salarial est une relation contractuelle tripartite entre une société de portage salarial, un travailleur indépendant et l’entreprise cliente. Les trois partis constituent un ensemble, défini par trois contrats :

  • Le contrat de travail. Il est émis par la société de portage salarial à l’attention du travailleur indépendant (le porté).
  • La convention de portage. Ce contrat est signé entre le porté et l’entreprise cliente. La convention de portage permet de mettre au clair toutes les modalités du lien créé entre les deux parties.
  • Le contrat commercial ou contrat de mission. Il est établi entre la société de portage salarial et l’entreprise cliente. Il définit les conditions d’exécution de la mission par le porté pour l’entreprise cliente.

Le salarié porté fonctionne en autonomie. C’est à lui de définir les conditions d’exécution de sa prestation et de son prix. C’est également à lui de choisir la société de portage avec qui travailler. Ce statut offre la sécurité d’un salarié et la liberté d’un indépendant.

La création d’entreprise en Chine est une solution intéressante pour les sociétés françaises désirant étendre leur activité. Le portage salarial s’est révélé être la solution juridique la plus adaptée. Comment une entreprise peut s’implanter en Chine ?

Créer une entreprise en Chine

Pour accéder au marché chinois, il existe quatre structures : le bureau de vente, le bureau de représentation, l’entreprise à capitaux intégralement étrangers et la joint-venture.

Le bureau de vente (BV) est un espace de travail directement loué par une entreprise étrangère. Son avantage réside dans la vitesse d’exécution. Cet espace peut juridiquement accueillir des partenaires et collaborateurs chinois de la société étrangère et également héberger les employés locaux. L’activité d’une entreprise en Chine avec un bureau de vente fonctionne en collaboration avec une société de portage salarial et différents partenaires locaux. C’est une solution pour s’installer rapidement et d’évoluer vers la création d’une structure locale, tout en bénéficiant d’une défiscalisation intéressante.

Le bureau de représentation (BR) permet d’exercer des activités de marketing et de prospection. Sa fonction première est de permettre d’étudier le marché en collaboration avec des partenaires locaux, afin de conclure sur la viabilité d’un projet spécifique.

L’entreprise à capitaux intégralement étrangers (WFOE) est une société à responsabilité limitée. Elle permet à l’entreprise étrangère d’exercer des activités commerciales en Chine librement. C’est une structure complexe et longue à mettre en place. Généralement, une entreprise passera d’abord par un BR ou un BV. Les investisseurs étrangers ont le contrôle des capitaux et de la gestion de l’entreprise.

La joint-venture (coentreprise) est un accord commercial entre au moins une entreprise étrangère et une entreprise locale. Le fait d’évoluer en joint-venture avec une entreprise locale permet d’utiliser la main-d’œuvre locale avec peu de contraintes et d’accéder à de nombreux secteurs d’activité en Chine.

Auteur : Julie

Experte en économies, jeux concours, bons plans ou encore soldes et Black Friday. Faites des économies en découvrant mes publications.