CBD : une étude récente démontre l’absence d’impact sur la conduite et les capacités cognitives

cbd conduite capacites cognitives
Consommer du CBD : quel impact sur la conduite ?

À l’heure où les boutiques proposant des produits à base de CBD s’installent en nombre dans les rues françaises, plusieurs problématiques apparaissent. Si vous avez suivi l’actualité autour du CBD, vous avez pu constater que c’est un sujet à controverse. Bien qu’il soit commercialisé en France, de nombreuses conditions encadrent sa vente, et celles-ci évoluent de façon assez imprévisible. Aujourd’hui, nous nous intéressons à la question suivante : est-ce que le CBD a un impact sur la manière de conduire d’un consommateur, et par extension, sur ses capacités cognitives ?

CBD et conduite, ce que dit la France

Aujourd’hui, si vous vous faites contrôler en voiture après avoir consommé du CBD, vous pourriez vous exposer à des sanctions. Si les forces de l’ordre vous font faire un test salivaire, selon la quantité de THC présente dans le produit que vous avez consommé, celui-ci pourrait être détecté. Le CBD est légal en France, dans la condition où le taux de THC ne dépasse pas 0;2%.

Si l’on se penche sur les articles d’actualité traitant de ce sujet, les points de vue sont homogènes, pour ne pas dire unanime : il est déconseillé de conduire après avoir consommé du CBD. L’argument utilisé ici est celui des effets secondaires induit par le mode d’action de la molécule. En effet, celle-ci agit sur le cerveau en augmentant les niveaux d’anandamide et de GABA, des neurotransmetteurs que nous possédons naturellement dans notre organisme. Cette augmentation pourrait provoquer des changements d’humeur, de la fatigue, voire des vertiges.

Résultats de l’étude : le CBD n’impacte pas la conduite

Non, la consommation de CBD ne provoque pas d’altération des capacités cognitives et n’impacte pas la conduite des usagers. C’est la conclusion d’une étude menée sur 17 participants par des chercheurs australiens. 4 groupes furent constitués : le groupe n°1 a conduit après avoir consommé 15mg de CBD, le groupe n°2 après avoir consommé 300mg, le groupe n°3, 1500mg et le dernier groupe que l’on appelle groupe témoin, a reçu un placebo. Les dosages ont été établis en fonction des habitudes de consommation des usagers du CBD, 1500 mg correspondant à la dose journalière prescrite pour des affections comme l’épilepsie, la douleur, l’anxiété, les troubles du sommeil, etc.

Pour évaluer les capacités des participants à conduire, plusieurs critères ont fait l’objet d’une évaluation rigoureuse de la part des chercheurs :

  • L’habileté à maintenir une distance optimale avec les autres véhicules.
  • Le contrôle du véhicule dans les zones rurales.
  • Le contrôle du véhicule sur l’autoroute.

Ainsi, l’étude peut conclure que les effets du CBD sur la conduite sont nuls. Attention cependant à faire preuve de recul : nous ne connaissons pas encore les interactions entre le CBD et les autres médicaments. En tout cas, consommé seul, le CBD n’est pas limitant pour la conduite.

Un sujet controversé

Si le CBD arrive à séduire les Français de tout âge, il a du mal à se faire accepter par les autorités.  Le gouvernement, lutte autant qu’il peut pour contrer sa progression sur le marché, justifiant les mesures de restriction qu’il met en place par l’amalgame entre le CBD et le cannabis en tant que stupéfiant.

C’est avec cet argument que la Cour de Cassation s’est prononcée le 31 décembre dernier, interdisant la vente et la détention de fleurs de CBD. Heureusement pour les grossistes et producteurs de CBD, cet arrêté fut suspendu 2 semaines plus tard, grâce à la Cour de Justice de l’Union Européenne.

Il faut dire que l’on manque cruellement d’études autour du CBD, celles-ci étant très peu financées par des organismes externes. Cette étude est une nouvelle pierre qui s’ajoute à l’édifice du CBD, mettant en lumière encore une fois que sa consommation est loin d’être problématique.

Auteur : Julie

Maman d'une petite fille, j'écris sur des sujets liés à la grande distribution, la finance, l'économie et l'investissement.