Service d’aide à domicile : comment ça fonctionne ?

service aide domicile
Le service d'aide à domicile est adapté à de nombreuses situations

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile couvrent de nombreuses prestations assistant les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap, pour le maintien de leur domicile. Ainsi, ces personnes reçoivent de l’aide pour toutes les tâches qu’elles ne peuvent pas effectuer seules : prestations, démarches administratives, dispositifs d’aide… Voyons ensemble comment fonctionne le service d’aide à domicile.

Service d’aide à domicile : les prestations

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile ont pour but de contribuer ou de préserver l’autonomie des personnes âgées ou handicapées. Ainsi, avec cette aide, celles-ci pourront continuer à vivre dans leur maison. Il est donc possible de recevoir différents types de services en fonction de votre situation, effectués par différents intervenants. Voici la liste des intervenants, pouvant effectuer des services d’aide à domicile, selon leur spécialisation :

  • Auxiliaire de vie sociale.
  • Garde d’enfant à domicile.
  • Employé de ménage à domicile.
  • Employé familial.
  • Cuisinier à domicile.
  • Assistant administratif à domicile.
  • Agent de surveillance du domicile
  • Agent d’entretien de petits travaux et de jardins.

Aide à la préparation des repas

L’intervenant pourra réaliser vos courses en magasin et les rapporter à votre domicile. Si vous êtes capable de vous déplacer et souhaitez faire vos courses vous-même, ce dernier vous accompagnera afin de limiter vos efforts au maximum.

L’intervenant peut cuisiner les repas, soit selon ce que vous souhaitez, soit selon des régimes  établis en amont et adaptés pour vous. Si nécessaire, l’intervenant peut vous aider à prendre votre repas, ou simplement rester à côté de vous le temps que vous vous nourrissiez.

Aide à la gestion du domicile

Vous pouvez obtenir de l’aide pour l’entretien de votre domicile. Généralement, les services proposés sont :

  • Aide au rangement et ménage quotidien.
  • Grand ménage, incluant la totalité des pièces de votre domicile (salle de bains, WC, cuisine, salon, chambre, etc.)
  • Entretien du linge et repassage.

Aide à la toilette

L’aide à la toilette comporte différents niveaux. Cela peut aller de la préparation des produits nécessaires (savon, shampoing, crèmes, lotions, papier toilette, produit d’hygiène intime, etc.) à l’assistance complète (entrée et sortie dans la baignoire/douche, lavage et application des produits).

Peut s’ajouter au service, l’aide à l’habillement, les soins dentaires (notamment si vous portez des prothèses dentaires) et autres soins relevant de votre santé et de votre bien-être.

Aide aux déplacements

En cas de soucis de mobilité, l’intervenant peut agir à différents niveaux. Son aide peut se limiter aux déplacements extérieurs, mais peut être étendue aux mouvements tels que la transition de la chaise vers le lit, les escaliers et même la circulation complète dans le domicile.

Lorsque vous avez recours à une personne de compagnie, celle-ci vous assistera lors de vos promenades et de vos voyages, mais vous aidera également à réaliser des exercices physiques pour l’entretien de votre forme. La personne de compagnie peut aussi, si vous le souhaitez, vous faire la lecture ou participer à un jeu de société. Elle permet d’explorer les domaines d’activités pour profiter de sa retraite.

Services d’aides à domicile réalisés à distance

D’autres types de prestations peuvent également être proposées : c’est le cas notamment de la téléassistance. La téléassistance est un dispositif d’aide technologique. Il permet de repérer des situations suspectes ou de danger, pouvant provoquer un malaise ou une chute. Ce dispositif préviendra directement les secours en cas de problème.

Faire appel à un service d’aide à domicile

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile peuvent intervenir de différentes façons.

Service prestataire

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile prestataire interviennent auprès des personnes considérées comme fragiles, à savoir : les familles en difficulté, les personnes en situation de handicap, ainsi que les personnes âgées ayant besoin d’aide pour maintenir leur autonomie.

Ces services, contrôlés par le département, sont considérés comme des services médico-sociaux et les tarifs sont donc encadrés.

Service mandataire

Lorsqu’une personne fait appel à un service d’aide à domicile mandataire, celle-ci devient son employeur. Ce service, agréé par la DREETS (Direction Régionale de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités), permet de faire le lien entre la personne âgée et l’intervenant(e), mais également d’aider à rédiger des documents officiels et à faire des fiches de paie.

L’emploi direct

Il est bien évidemment possible de bénéficier d’une aide à domicile en passant par l’emploi direct. Cela signifie donc que la personne qui décide d’employer un intervenant ne bénéficie d’aucun service.

Obtenir de l’aide à domicile : les démarches administratives

Selon votre situation, les aides financières que vous obtiendrez et les démarches que vous devrez réaliser seront différentes. On distingue trois cas de figures.

Perte d’autonomie et difficulté à réaliser les actes du quotidien

Vous avez plus de 60 ans et avez besoin d’aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne. Si vous remplissez ces conditions, vous allez vous diriger vers les services du Département. Vous pouvez, selon votre département, soit réaliser la démarche en ligne, soit via un formulaire papier à remplir. Vous pourrez bénéficier de l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie). Une fois votre demande reçue, le Département vous contactera afin d’organiser une visite d’évaluation à domicile.

Vous pouvez également obtenir l’accompagnement à domicile des personnes âgées des caisses de retraite. C’est une aide mise en place par l’Assurance retraite.

Si vous avez plus de 65 ans, bénéficiez de l’APA et percevez moins de 903,20 euros par mois, vous pouvez également percevoir des aides de la part du conseil. Notez que pour un couple, la somme mensuelle perçue doit être de moins de 1 402,22 euros.

Faciliter la vie quotidienne

Vous pouvez demande de l’aide, soit à votre caisse de retraite, soit à votre mairie ou CCAS (centre de communication d’action sociale).

La caisse de retraite étudiera votre situation (ressources, niveau d’autonomie et de fragilité) et vous proposera une aide adaptée. L’aide ménagère du Département vous sera accordée si vous avez plus de 65 ans, et que vos ressources mensuelles sont inférieures à 906,81€ si vous vivez seul, ou inférieures à 1.407,82€ si vous vivez en couple.

Sortie d’hôpital et retour au domicile

Prenez contact directement avec le service social de l’hôpital, celui-ci vous indiquera les solutions envisageables selon votre situation. Ce dernier réalisera la demande d’aide au retour à domicile auprès de la CARSAT (caisse d’assurance retraite et de la santé au travail).

Auteur : Julie

Experte en économies, jeux concours, bons plans ou encore soldes et Black Friday. Faites des économies en découvrant mes publications.