décembre 6, 2019

4,8 milliards de dollars investis dans les startups françaises en 2019

investissement dans les startups

34,3 milliards de dollars contre 25 en 2018, c’est le coût total des levées de fonds des startups européennes en 2019. Troisième sur la liste, la France a connu une croissance de 42 % comparativement à l’année dernière. Et ça, l’hexagone le doit en majorité à la deeptech. Tour d’horizon du rapport « State of European Tech ».

Une croissance époustouflante

Il n’est plus à démontrer que la scène Tech en Europe se porte à merveille. Avec un record de 124 % de taux de croissance en cinq années, il faut bien reconnaître que les startups savent s’y prendre. En effet, selon l’étude réalisée par le fonds Atomico et le cabinet Orrick, d’ici la fin de l’année, l’Europe aurait investi 34,3 milliards de dollars dans le développement des startups. Ce sont des chiffres assez impressionnants qui présagent de beaux jours pour les jeunes entreprises. Et si vous avez besoin de précieux conseils pour lancer votre startup et mieux la gérer, n’hésitez pas à faire un tour sur des sites spécialisés comme edition melibee.

La France se positionne à la troisième place

Elle mérite bien cette place avec une croissance de 42 % dans l’intervalle d’un an. 4,8 milliards de dollars, c’est le montant de fonds investi dans les startups françaises. À la deuxième place, on retrouve l’Allemagne avec 5,8 milliards de dollars d’investissements. Et le Royaume-Uni se retrouve à la première place en ayant capté 11,2 milliards de dollars d’investissements.

Pour ce qui est de la France, il faut souligner les prouesses de certaines entreprises qui ont pu réaliser de grosses opérations comme :

  • Meero qui a levé plus de 205 millions d’euros en juin 2019
  • Doctolib, environ 150 millions d’euros d’investissement
  • ManoMano, plus de 110 millions d’euros, etc.

Il faut noter que les opérations de levées de fonds qui ont marqué l’année présageaient déjà ce résultat. De même, le gouvernement a mis en place plusieurs stratégies axées sur la Tech. L’objectif étant d’apporter le plus de moyens possible à l’écosystème de telle sorte à favoriser le développement de plus de 25 licornes à l’horizon 2025.

La deeptech en plein essor

La deeptech est le secteur qui est arrivé à capter environ un tiers du montant total investi dans les startups françaises. À ce propos, il faut souligner que le secteur occupe la 2ème place dans le classement européen pour le compte de l’année 2019 ; très belle prouesse en attendant l’arrivée de la 5G.

Ensuite, il faut aussi dire que Paris est la ville qui a obtenu le plus d’investissements au cours de cette année. Par ailleurs, cela lui a valu la 4ème place en matière d’investissements financiers et la 2ème place en matière de gros marché conclu. La ville a réalisé une très grande performance, comparativement aux autres grandes villes du pays. Paris, c’est également le 3ème plus grand Hub en Europe en matière de financement des startups, après Londres et Berlin.

Le Royaume-Uni continue de s’imposer

On le disait plus haut, la grande Bretagne est en première place du classement avec 11,2 milliards de dollars d’investissements. Malgré l’instabilité politique et le Brexit qui n’arrive pas à se concrétiser, on peut dire que le domaine de la Tech a le vent en poupe. Cet exploit est, dans l’ensemble, dû à des secteurs comme la fintech et la santé.

Notons toutefois que de petites situations, en l’occurrence la question du genre, viennent entacher cette remarquable prospérité. En effet, seulement 15 % de femmes pour 85 % d’hommes ont eu à lever des fonds au cours de cette année.