décembre 3, 2020

Mesures sanitaires en entreprise : masque ou télétravail ?

Un masque et du désinfectant

Face à une menace d’un rebond de la pandémie en France, le gouvernement a pris la décision d’instaurer un système appelé « protocole national pour assurer la santé et sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie du Covid-19 ». Ce protocole impose le port de masque sur les lieux de travail à partir du 1er septembre. Au regard de ce nouveau protocole et soucieuses de la santé publique, les entreprises se retrouvent face à un nouveau dilemme : relancer le télétravail ou continuer les activités au bureau tout en assurant le respect des règles sanitaires en rigueur ?

Télétravail ou port du masque : le dilemme des sociétés

A l’issue de la réunion du ministre de Travail Elisabeth Borne avec les partenaires sociaux (patronat et syndicats), le mardi 18 aôut 2020, elle appuie sur deux nouvelles mesures : la systématisation du port du masque dans les entreprises privées et publiques et le recours massif au travail à distance. Pour réduire les risques de la propagation du coronavirus, il est évident que cette deuxième option s’avère plus rassurante. Mais cette dure réalité met la majorité des dirigeants d’entreprise en émoi.

Liste des grandes enseignes qui proposent des masques de protection contre le Coronavirus :

N’hésitez pas à consulter notre guide Comment bien choisir son masque anti-virus ?

En effet, l’une comme l’autre, ces deux mesures sanitaires pourraient impacter le développement des entreprises. Si l’employeur opte pour la première option, il sera contraint de s’investir en masque. Et peu importe le type de masque choisi (masque chirurgical Leclerc, masque super U en tissu, etc.) il devra prévoir un énorme budget indéterminé. Alors à y réfléchir, le télétravail serait certes la meilleure alternative mais elle pourrait aussi être un frein pour le redémarrage des activités d’une entreprise.