Le Bitcoin est devenu une monnaie légale en Centrafrique

bitcoin
La Centrafrique légalise le Bitcoin

Depuis ce mercredi 27 avril 2022, la Centrafrique a également adopté le Bitcoin comme monnaie légale, après le Salvador. Une révolution à la fois monétaire et économique sachant que selon l’ONU, il s’agit du deuxième pays le moins développé au niveau mondial. La Centrafrique est ainsi le premier pays dans tout le continent Africain à légaliser la cryptomonnaie comme monnaie de référence, même si l’annonce de la date définitive de vote n’a pas encore été effectuée.

Un danger pour l’économie ?

Après la légalisation du BTC au Salvador en septembre 2021, le FMI ou Fonds Monétaire International, cette décision peut être dangereuse pour la « stabilité financière, l’intégrité financière et la protection des consommateurs » contrairement à ce que pense la présidence centreafricaine qui estime que « cette démarche place la République centrafricaine sur la carte des plus courageux et visionnaires pays au monde » sachant que la Centrafrique est en guerre civile depuis l’année 2013.

Certaines personnes suspectent, pourtant, cette adoption comme une tentative de saper le CFA en guise de lutte d’influence par rapport à la France et à la Russie. En effet, à la fin de l’année 2020, une offensive a été lancée contre le pouvoir du président Touadéra par certains groupes armés se trouvant dans les deux tiers du territoire centrafricain. Ce dernier a vite appelé à l’aide à Moscou qui n’a pas hésité à venir en renfort alors que des “crimes” commis par ces mercenaires russes sont souvent dénoncées par certaines ONG internationales, l’ONU et la France accusant ainsi que le président Touadéra d’avoir mis le pays sous le pouvoir de Wagner.

Légalisation du Bitcoin pour un redressement économique

Le ministre des finances et du budget, Calixte Nganongo et le ministre de l’économie numérique Gourna Zacko sont ceux qui ont eu l’idée de légaliser ce projet de loi, pensant qu’il s’agirait d’un plan de « redressement économique et de consolidation de la Paix » pour le pays. Le vote est vite passé à l’unanimité malgré certaines critiques d’opposition, et ce, pour « soutenir l’intérêt supérieur de la nation ».

La multiplication des initiatives locales

Si le Bitcoin va être légalisé dans plusieurs pays, certaines villes locales ont également pris l’initiative pour ce faire comme la ville de Lugano en Suisse qui a fait l’annonce d’accepter tout règlement par BTC et par stablecoin USDT.

Auteur : Angélique

Ancienne étudiante en journalisme, Angélique est partie vivre ses premières expériences dans le monde des relations presse et du digital. Aujourd'hui, elle est un membre actif de Magazine-economie.