avril 19, 2021

Alain Dumenil : la recette du succès !

En France, il est assez facile de trouver des succes story dans l’univers des affaires. Cependant, les hommes d’affaires dont le profil s’éloigne considérablement des standards du milieu comme Alain Dumenil ne se trouvent pas à tous les coins de rue. Né le 3 mai 1949 dans la ville de Neuilly-sur-Seine, cet homme d’affaires émérite appartient à la fameuse liste des 500 plus grandes fortunes françaises. Auteur et mécène d’origine française, ce personnage incontournable de l’univers des affaires possède un parcours unique et inspirant que nous vous détaillerons dans la suite de ce billet.

Alain Dumenil : que faut-il savoir sur ses débuts ?

Le parcours inspirant de l’homme d’affaires commence après la fin de ses études universitaires, dès sa sortie d’HEC (Haute École de Commerce) en 1975. Avec son diplôme en poche, Alain Dumenil succède à son père, après la mort prématurée de ce dernier, à la tête de l’entreprise de courtage bancaire créée par son aîné (la banque Dumenil-Leblé).

Les talents du jeune diplômé ne vont pas tarder à se dévoiler, puisqu’à partir de l’année 1985, il a la brillante idée de recourir aux services de Jacques Letertre, l’un des meilleurs professionnels de la finance de l’époque qui travaillait à la direction du Trésor pendant cette période. Ce recrutement se révélera être un véritable coup de génie, car sous la direction de ce monstre de la finance, la banque dirigée par Dumenil voit son chiffre d’affaires multiplié par 50.

Au cours des années suivantes, la banque continue de mettre en œuvre les actions d’éclat et manque de peu la prise de contrôle de l’une des plus grandes sociétés de l’époque, le Groupe Rivaud. Grâce aux nombreux succès qu’elle rencontre, l’entreprise Dumenil-Leblé fait son entrée en bourse. À la suite de cet évènement, l’homme d’affaires revendra toutes ses parts avant que l’entreprise soit revendue à la Holding Cerus qui procédera à sa fermeture définitive en 1988 après le krach boursier de 1987 qui a chamboulé le marché boursier.

Il est donc indéniable que l’homme d’affaires a du flair et sait dénicher les opportunités qui lui permettent d’avancer dans sa carrière. Pour le matérialiser, Alain Dumenil choisit d’investir dans le secteur de l’immobilier en créant la société Acanthe Développement.

businessman

Capitalisant sur la crise qui sévit dans le secteur peu après son départ du monde de la finance, le businessman procède à l’acquisition d’immeubles, d’habitations, de bureaux sans oublier les commerces ainsi que les résidences hôtelières. Grâce à ses talents de dirigeant, l’homme d’affaires arrive à faire entrer son entreprise immobilière Acanthe Développement en Bourse au cours de l’année 2000.

En 2005, l’entreprise connaît un essor fulgurant, puisque c’est à partir de ce moment que ses activités sont réorientées vers l’immobilier haut de gamme, notamment en ce qui concerne les bureaux à Paris. Comme on pouvait s’en douter, cette réorientation fut une fois de plus couronnée de succès pour l’entrepreneur. Afin de mesurer tout le travail accompli par le businessman durant toutes ces années, nous tenons à préciser qu’en 2018, la valeur du patrimoine immobilier du groupe s’élevait à plus de 146 millions d’euros.

Du secteur de la finance au monde du luxe

Parallèlement à la création de son groupe immobilier, l’entrepreneur français décide de se lancer dans une nouvelle aventure, l’univers du luxe. Fidèle à sa réputation d’homme d’affaires ambitieux et talentueux, Alain Dumenil décide de relever un défi de grande envergure : créer un groupe de taille intermédiaire et s’imposer sur un marché déjà monopolisé par les compagnies du luxe.

Afin d’atteindre son objectif, le businessman fonde le groupe Alliance Designers en 2002. Cette société ne tarde pas à faire parler favorablement d’elle depuis le rachat de la marque de chaussure de luxe René Mancini en 2006.

En continuant sur cette lancée, le groupe poursuit ses activités jusqu’à sa fermeture en 2010. Effectivement, certaines marques appartenant au groupe telles que Jean-Louis Scherrer ont été revendues, tandis que d’autres comme Poiray ou Smalto ont tout simplement acquis leur indépendance même si l’entrepreneur conserve une partie de leur capital.

Par ailleurs, il est important de noter que le passage d’Alain Dumenil dans le milieu du luxe ne se limite pas uniquement à son expérience en tant que fondateur du groupe Alliance Designers. Pour preuve, en 2002, le businessman rachète la compagnie Luxury Group à qui l’on doit des marques de luxe déjà établies et des nouvelles telles que Louis Féraud ou Stéphane Kélian.

Outre le secteur du luxe, Alain Dumenil fait également son incursion dans le monde de l’aéronautique en fondant le groupe AD Industries en 2004. Et cette prise de risques semble porter ses fruits puisque ce groupe ne tarde pas à devenir l’une des entreprises importantes dans le secteur, notamment dans le domaine de la sous-traitance aéronautique. Le succès de cette société n’est plus à présenter puisqu’elle compte au sein de sa clientèle des compagnies d’envergure telles que Rolls-Royce, Smecma ou encore Turbomeca.

hommes d'affaires

Alain Dumenil : un auteur accompli

Présenter le parcours d’Alain Dumenil ne serait pas une entreprise réussie sans aborder une part assez méconnue du personnage, mais qui le rend encore plus intéressant et le distingue des autres hommes d’affaires de son rang : ses talents d’auteur.

Effectivement, l’entrepreneur à succès est l’auteur de trois romans qui ne sont pas restés inconnus. Publié en 2006 par les éditions Plon, La fête royale est le premier livre écrit par l’homme d’affaires. Il est question d’une fable qui érige la liberté d’expressions comme l’une des libertés fondamentales de l’Homme au sein de la société.

Son second roman qui se nomme Parfum d’empire : la vie extraordinaire de François Coty est une biographie publiée en 2009 qui retrace le parcours extraordinaire de Français Coty qui préférera les joies de la grande aventure plutôt que de se contenter de la vie confortable qu’il a pu se créer au fil des années.

Enfin, Alain Dumenil a publié un dernier roman en 2012 intitulé Rue Bassano aux éditions Fayard. Ce livre raconte une histoire d’amour sous l’Occupation à Paris, plus précisément dans la rue Bassano, dans la capitale, où siégeait d’ailleurs l’une des sociétés de l’homme d’affaires.

Finance, immobilier, aéronautique, luxe, etc., on constate aisément que l’entrepreneur a su tirer son épingle du jeu dans tous les secteurs qu’il a décidé d’investir. Il s’agit donc sans conteste de l’une des success story les plus fascinantes et originales de ces dernières décennies.