Prix du gaz : encore une augmentation en septembre 2021!

augmentation prix gaz
les prix du gaz augmentent de nouveau en septembre

Après avoir connu une hausse record de 10% en juillet, les prix du gaz connaissent encore une augmentation en ce mois de septembre : +8,7%. Il atteint aujourd’hui un niveau historiquement élevé. Pourquoi les prix du gaz augmentent-ils ? Qui est concerné ?

Augmentation des prix du gaz : pourquoi ?

C’est l’un des changement majeurs du 1er septembre 2021. Mais pourquoi les prix du gaz augmentent-ils ? Plusieurs éléments de contexte influencent les tarifs réglementés :

  • La reprise économique. Lorsqu’il y a une forte demande pour un produit, le cours du produit augmente, et donc ses prix.
  • La hausse des prix du carbone, par la Commission européenne.
  • Le nombre de consommateurs de gaz diminue.
  • Les stocks de gaz européens sont actuellement au plus bas.

Car notez que, les prix du gaz ne sont pas les seuls à augmenter. C’est tout le secteur de l’énergie qui revoit à la hausse ses tarifs, et ce, depuis plus d’un an. Mais le principe de l’offre et de la demande, qui justifie en partie l’augmentation, n’est pas l’élément déterminant. Souvenez-vous, suite à la crise des Gilets Jaune, Emmanuel Macron avait annoncé le gel des prix du gaz en 2019. Ainsi, les prix s’étaient maintenus toute l’année sur un plateau relativement bas. Ensuite, la crise sanitaire provoquée par le covid-19 a entrainé une nouvelle chute. Avec la reprise de l’activité, le cumul du gel des prix et de la crise sanitaire est responsable de l’augmentation fulgurante que l’on observe actuellement.

Qui est concerné ?

Le prix est calculé sur les frais supportés par les fournisseurs d’énergies, lui-même fixé par l’Etat. Ainsi, l’augmentation ne concerne que les clients qui sont au tarif réglementé.

Comment la hausse des prix va-t-elle se traduire sur votre portefeuille ? Voici ce que vous payerez de plus qu’avant :

  • 2,7% pour l’utilisation du gaz de cuisson.
  • 5,5% pour l’utilisation couplée du gaz de cuisson et de l’eau chaude.
  • 9% pour l’utilisation du chauffage au gaz.

Ainsi, vous ne ressentirez pas la différence sur vos factures tout de suite. En revanche, quand l’hiver sera bien installé, l’utilisation du chauffage au gaz aura certainement un impact visible. En revanche, si vous avez un contrat qui ne dépend pas des tarifs réglementés d’Engie, alors vous n’êtes pas concernés.

Les tarifs réglementés vont d’ailleurs disparaître au profit du tarif libre. D’ici 2023, tous les abonnés au gaz auront un contrat dont le tarif sera fixé directement par le fournisseur. Notez qu’il est déjà possible d’abandonner son contrat au tarif réglementé pour un contrat au tarif fixe.

La news que vous venez de lire parle de Prix du gaz

Auteur : Julie

Experte en économies, jeux concours, bons plans ou encore soldes et Black Friday. Faites des économies en découvrant mes publications.