État du marché immobilier : les opportunités d’investissement pour 2022

investir en 2022
Les opportunités immobilières en 2022

Malgré la crise sanitaire qui a débuté en France en mars 2020, le marché de l’immobilier semble plutôt bien résister à la crise. Cependant, les conditions d’octroi des crédits immobiliers se durcissent progressivement et les taux semblent montrer les premiers signes de hausse. Heureusement, il existe de nombreuses opportunités pour investir dans l’immobilier tout en préservant son pouvoir d’achat en 2022.

Marché de l’immobilier : quel bilan pour 2021 ?

Bien que le marché n’ait pas retrouvé son niveau d’avant crise, les Français semblent confiants et souhaitent plus que jamais investir dans l’immobilier. Avec la généralisation du télétravail, le logement idéal a cependant évolué.

Les chiffres clés du marché de l’immobilier

Selon les notaires, les prix de l’immobilier ont augmenté en moyenne de 6 % cette année et le nombre de transactions atteignait 1,155 millions à fin juin (par rapport à juin 2020). 2021 semble donc avoir bien résisté à la crise sanitaire après une année 2020 au ralenti.

Selon le Baromètre LPI-SeLoger, en mai, les ventes étaient inférieures de 15 % par rapport à la même période en 2019. Mais, signe d’une reprise encourageante, la hausse du volume de transactions (trimestriel glissant) s’affichait à +67,5 %. Dans ce contexte, 34 % des porteurs de projet immobilier redoutent une baisse de l’offre et 44 % estiment que c’est le bon moment pour investir.

Le logement idéal en 2021 : la crise sanitaire a redistribué les cartes

En comparant crise sanitaire et logement, on s’aperçoit que les critères de choix logement ont évolué depuis 18 mois. En raison des confinements répétés et de la généralisation du télétravail, les ménages sont, en effet, nombreux désormais à rechercher un bien plus grand, équipé d’un extérieur et pourquoi pas dans une ville moyenne.

Pour preuve, un sondage OpinionWay pour Selexium nous apprend que l’impact de la crise sur le logement se vérifie pour près de 9 Français sur 10 lorsqu’il s’agit de faire l’acquisition d’un bien doté d’un jardin, d’un balcon ou d’une terrasse.

Investir dans l’immobilier en 2022

Chaque année apporte son lot de changements et le marché de l’immobilier en 2022 ne déroge pas à la règle. Malgré le durcissement des conditions d’octroi et la crise sanitaire qui se poursuit, de nombreuses opportunités se présentent aux investisseurs.

Où investir en 2022 pour s’assurer une bonne rentabilité ?

Le marché de l’investissement immobilier a connu quelques changements avec la crise sanitaire. Les priorités ont évolué, les ménages doivent composer avec les incertitudes économiques qui peuvent impacter leur pouvoir d’achat et le travail à la maison est en plein essor.

Dans ce contexte, les communes proches des grandes métropoles connaissent une hausse marquée de la demande de logements. C’est le cas de Bron, Oullins et Villeurbanne, à proximité de Lyon, de Mérignac, Pessac et Talence autour de Bordeaux et de Nanterre, Saint-Denis et Saint-Ouen en proche banlieue de Paris. À noter que sur le podium des communes qui offrent la meilleure rentabilité, on trouve Rennes, Le Mans et Angers.

Vefa, Pinel, SCPI, Censi-Bouvard : quel investissement choisir ?

L’investissement locatif reste privilégié par de nombreux ménages qui y voient une valeur plus stable que la Bourse, par exemple, notamment en temps de crise. Cela permet de se constituer un complément de revenu, de préparer sa retraite et de protéger ses proches. Cependant, il faut veiller à bien choisir le type d’investissements en fonction de sa situation et de ses objectifs.

Ainsi, investir dans des programmes neufs permet de faire l’acquisition d’un bien répondant aux dernières normes en matières énergétiques et de sécurité. Un choix pertinent alors que la loi Climat rendra bientôt impropres à la location les passoires thermiques non rénovées.

Cela permet également d’accéder au dispositif Pinel qui offre des réductions d’impôt sous certaines conditions. Il est en outre possible d’investir dans une résidence avec services de type Ehpad ou résidence étudiante. Une solution qui permet de s’affranchir de la gestion locative tout en limitant les risques de vacance.

Enfin, la SCPI (société civile de placement immobilier) est un autre type d’investissement à considérer lorsque l’on souhaite être propriétaire de parts. Les SCPI logistiques, qui investissent dans les entrepôts, sont par exemple en plein essor avec le succès du e-commerce.

Fiscalité de l’investissement locatif : ce qui change en 2022

En 2022, les investisseurs pourront toujours compter sur le dispositif Pinel, prorogé jusqu’en 2024. Attention toutefois, à compter du 1er janvier 2023, les avantages seront progressivement revus à la baisse avant la disparition de l’avantage fiscal fin 2024.

Côté rénovation énergétique, MaPrimeRénov’ est également prolongée en 2022. Certains critères d’éligibilité vont toutefois être modifiés pour offrir un dispositif plus simple d’accès, mieux adapté à la lutte contre les passoires thermiques et aux revenus des ménages.

Dans le cadre du programme « Habiter la France de demain », Emmanuelle Wargon, la ministre du logement a, par ailleurs, présenté 10 mesures phares qui permettront de dessiner le logement de demain, parmi lesquelles la mise en place de MaPrimeAdapt’ pour adapter les logements aux seniors.

Enfin, les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) deviendront des normes juridiquement contraignantes ce qui pourrait compliquer l’accès à la propriété pour les plus modestes.

Auteur : Stephanie