Quel est le budget prévoir pour la naissance d’un bébé ?

Budget à prévoir lors d'une naissance
Budget à prévoir lors d'une naissance

L’arrivée d’un enfant bouleverse le budget d’un foyer. Certaines dépenses sont incompressibles et doivent être anticipées avant l’arrivée du bébé (matériel de puériculture). D’autres surviennent tout au long de la croissance de l’enfant (repas, vêtements et accessoires, soins). Certaines études estiment que le budget minimum alloué à un bébé est de 500 € par mois, somme qui n’inclut pas toutes les dépenses à faire au préalable pour accueillir le bébé et qui peuvent s’élever jusqu’à 2 000 €.

Comment calculer le budget pour la naissance d’un bébé ?

Il est impossible de calculer un budget exact, tant celui-ci varie selon les parents. Certains n’hésiteront pas à acheter des choses « superflues » pour mieux préparer l’arrivée du bébé, d’autres se concentreront uniquement sur l’essentiel. Certains achèteront du matériel neuf, tandis que d’autres achèteront au maximum du matériel d’occasion.

Le fait d’avoir pu obtenir une place en micro-crèche ou de ne pas avoir eu cette chance et de devoir faire appel à une assistante maternelle influera aussi considérablement sur le budget.

La façon dont on annonce l’arrivée de l’enfant peut également coûter cher, si l’on souhaite faire une grande fête de baby shower pour annoncer le sexe du bébé, il y aura forcément un coût assez élevé pour préparer ce type d’événement. Profitons-en pour souligner ici qu’il existe d’autres moyens plus économiques et responsables de partager la bonne nouvelle comme la box naissance. Nous vous invitons à aller voir sur le site Happily Box pour en savoir plus.

Bref, de nombreux paramètres rentrent en compte. D’un point de vue général, il est important d’avoir en tête les principaux pôles de dépenses pour calculer son budget, mais il est certain que les jeunes parents auront des difficultés à pouvoir épargner à la naissance de leur premier enfant.

Les soins

Comme tout être vivant, le bébé a besoin de soins. Il doit être suivi par un pédiatre ou un médecin généraliste tout au long de sa croissance. Si le pédiatre ou le médecin est conventionné secteur 1, la consultation sera aux alentours de 30 € à 40 € remboursée en partie par la Sécurité sociale et par votre mutuelle complémentaire.

Par contre, pour peu que le professionnel de santé ait des honoraires libres, les consultations peuvent rapidement atteindre 70 € à120 € avec un remboursement de la Sécurité social mais plafonné sur la convention de base. C’est donc un critère à prendre en compte pour calculer votre budget naissance bébé. Par ailleurs, vous pourrez être amenés à aller voir d’autres professionnels en fonction de l’évolution de votre bébé.

Le budget soin d'une bébé
Le budget soin d’une bébé

L’équipement

Qui dit bébé dit réaménagement complet du nid familial et investissement dans du matériel. Il faudra adapter votre lieu de vie pour le rendre sécurisé. Par exemple, il faudra recouvrir les prises électriques, installer des barrières en haut et en bas des escaliers ‘il y en a pour éviter de regrettables chutes.

Pour que le bébé se sente bien, il y aura peut-être un petit coup de peinture dans sa chambre à faire, ainsi qu’un revêtement de sol. La décoration avec l’installation d’un en berceau et d’un mobile sera également potentiellement à prévoir.

Enfin, il y aura tout le matériel de base à acheter comme la poussette, le lit à barreaux, le berceau, le siège automobile. Il faudra également lui acheter une baignoire dédiée pour lui faire sa toilette, mais aussi une chaise haute pour lui donner des repas. Il est difficile de calculer un coût précis pour cet ensemble, mais cela peut très facilement s’élever à 2 000 €

Les repas

Les repas aussi sont un poste de dépense. Si le bébé est allaité, le coût sera moindre. Il faudra quand même acheter des coussinets d’allaitement, des soutiens-gorges d’allaitement, ainsi qu’un tire-lait qui peut être prescrit par un médecin ou une sage-gemme et être ainsi en partie remboursé. Comptez-environ 60 à 70 € pour l’ensemble.

Si le bébé est nourri au biberon, il y aura plus de dépenses à prévoir. Il faudra déjà lui acheter des biberons et penser à lui acheter des tétines dès qu’elles présentent des signes d’usure. Il faudra également lui acheter régulièrement des boîtes de lait infantile, ainsi que de l’eau minérale pour l’accompagner. Cela vous coûtera environ 70 € par mois, soit 840 € par an.

Le budget repas d'un bébé
Le budget repas d’un bébé

Les vêtements et accessoires

Vêtir et garder son bébé au propre a un coût. Il faudra prévoir des couches et des bodies, et les acheter en nombre suffisant de façon à ne pas avoir de problème de rechange. S’il est possible de trouver des vêtements d’occasion peu chers, les couches en revanche, peuvent difficilement être achetées d’occasion. On préférera en général privilégier le neuf pour ce produit d’hygiène indispensable. Or, les paquets de couches jetables coûtent environ 50 € par mois.

L’autre option est d’opter pour un paquet de couches lavables qui pourront être utilisées de la naissance à la propreté. Elles coûtent cher sur le coup, mais la dépense est ensuite amoindrie par le fait qu’il n’est plus utile d’en racheter régulièrement. Il faut compter environ de 100 € à 200 €.

Et sur le long terme ?

Sur le long terme, il faudra aussi considérer les dépenses nouvelles. Par exemple, au fur et à mesure, il faudra acheter des vêtements plus adaptés le bébé grandissant et changeant de taille assez vite. Il y aura aussi surtout le budget de garde à prévoir. Deux options sont possibles : la crèche et la nounou.

Si la première solution est la plus populaire et moins chère, elle est aussi la plus difficile à obtenir. En effet, face à la demande importante, les crèches ne sont pas capables d’accueillir tout le monde et il n’est pas rare que l’on se retrouve sur liste d’attente. Il faut prévoir environ 500 € à 600 € par mois pour ce pôle de dépense.

L’autre solution consiste à engager une nounou à domicile, mais là les prix grimpent très vite. Là où la crèche coûtera entre 600 € et 700 €, la garde par une assistante maternelle pourra grimper jusqu’à 1 000 € à 1 200 €.

Auteur : Stephanie