Comment faire pour obtenir des masques FFP2 gratuits en pharmacie ?

masques ffp2 gratuits pharmacie
Depuis le 2 février 2022, il est possible d'obtenir des masques FFP2 gratuits en pharmacie

Bien que les masques chirurgicaux classiques ou les masques “grand public” soient préconisés dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 au sein de la population générale, les masques FFP2 démontrent une efficacité plus grande contre les risques de contamination. Cependant, ils représentent une dépense bien plus élevée que les masques chirurgicaux. Comment faire pour obtenir des masques FFP2 gratuits en pharmacie ?

Obtenir des masques FFP2 gratuits en pharmacie

Depuis le 2 février 2022, il est possible d’obtenir des masques FFP2 gratuits en pharmacie et en parapharmacie en ligne. En effet, un arrêté publié le 2 février au Journal Officiel du gouvernement ouvre l’accès gratuit aux masques FFP2 aux personnes immunodéprimées et à risque de formes graves du Covid-19. Les personnes concernées par l’arrêté peuvent donc se rendre en pharmacie et obtenir des masques FFP2 sans avances de frais, après avoir obtenu au préalable une prescription médicale. Celle-ci permettra l’acquisition de masques FFP2 gratuits à hauteur de 20 masques pour 2 semaines ou 50 masques pour 5 semaines.

Le gouvernement précise que la mesure ne s’applique “qu’aux personnes à risque de formes graves du Covid-19 et immunodéprimées, pour lesquelles la vaccination n’est pas assez efficace pour maintenir un niveau suffisant d’anticorps”.

Suis-je concerné ?

Les personnes immunodéprimées sont des individus dont le système immunitaire n’est plus capable de faire face à des agents pathogènes : bactéries, parasites et virus. On distingue plusieurs types d’immunodépression, qu’elle soit congénitale ou acquise.

La première forme est médicamenteuse, elle inclut donc les personnes suivant une chimiothérapie anti-cancéreuse, une biothérapie ou une corticothérapie à dose immunosuppressive et les personnes prenant des immunosuppresseurs.

La deuxième forme est liée à une infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 <200/mm3.

La troisième forme est consécutive à une greffe d’organe solide ou de moelle osseuse.

La dernière forme concerne les personnes atteintes d’une hémopathie maligne en cours de traitement.

Ce sont donc des personnes à risque face au virus. Le groupe des personnes à risques inclut :

  • Les personnes âgées de plus de 65ans.
  • Les patients aux antécédents cardiovasculaires (hypertension artérielle, antécédents d’AVC, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque, etc.)
  • Les patients présentant une pathologie chronique (diabète, obésité, maladies respiratoires, insuffisance rénale, cirrhose, splénectomie, etc.)
  • Les femmes enceintes au 3ème trimestre de grossesse.
  • Les personnes immunodéprimées.

Pourquoi les masques FFP2 uniquement ?

En effet, le masque FFP2 a une capacité filtrante de 94% contre 80% pour le masque chirurgical. De plus, le masque de protection classique a surtout une fonction de barrière entre l’air expiré par le porteur et son environnement, tandis que le masque FFP2 a pour principal objectif de protéger son porteur de l’air inspiré.

La Haute Autorité de Santé a publié un avis le 7 janvier 2022 stipulant que le port du masque FFP2 est recommandé pour les personnes à risques. C’est ainsi que le décret du 2 février 2022 voit le jour, afin de faciliter son accès auprès des personnes à risques. Cependant, un problème subsiste : pour obtenir une prescription, il faut réunir les 3 conditions énoncées dans l’arrêté, dont celle de ne pas répondre efficacement à la vaccination. Pourtant, contrôler le niveau d’immunité après avoir été vacciné reste complexe, même avec les tests de sérologie.

Auteur : Julie

Maman d'une petite fille, j'écris sur des sujets liés à la grande distribution, la finance, l'économie et l'investissement.