mars 7, 2021

Masque de protection : qu’est-ce qui change avec les nouveaux décrets ?

masque tissu lavable covid 19

Suite à l’apparition de nouveaux variants du CORONAVIRUS, notamment des ses mutations au Brésil, en Angleterre et en Afrique du sud, le gouvernement, au travers de son représentant, Olivier VERAN, a décidé de suivre les recommandations du Haut conseil de santé publique (HCSP) et d’interdire les masques faits maison. Cette décision est entrée en vigueur depuis le 25 janvier.

Qu’est-ce qu’un masque fait-maison ?

Lors de la première vague de covid-19, pour faire face à la pénurie de masques chirurgicaux, de nombreux français ont pris l’initiative de fabriquer leurs propres masques de protection. Pour encadrer cela et aider à la fabrication, l’AFNOR a conçu un guide et transmis des recommandations.

Toutefois, pour confectionner ces masques, les Français ont dû faire avec les moyens du bord, notamment en ce qui concerne les tissus utilisés. Et très souvent, ces masques fabriqués à la maison n’ont pas de filtres entre les deux couches de tissus.
Ces masques « homemade » ou DIY ont très bien protégé face à la version initiale du virus. Cette méthode à permis à de nombreux foyers de se protéger à moindre coup et surtout de palier à la pénurie de masques chirurgicaux ou de type FFP2 (encore peu connu en avril 2020).

Pourquoi cette décision ?

Suite à la découverte de variants du covid-19, en Afrique du sud, au Brésil et en Angleterre, il est nécessaire d’adopter des modes de protection efficaces. En effet, ces variants du coronavirus ne sont pas forcements plus mortels mais ils se propagent beaucoup plus facilement.
Ainsi, pour endiguer l’épidémie des nouveaux variants du COVID, le masque en tissu doit être filtrant à plus de 90 %. Cela se calcule sur des particules de 3 microns. C’est l’estimation de la taille du virus qui se propage dans l’air, via des micro gouttelettes.

Même si les masques faits maison paraissent protéger, il est évident que les autorités sanitaires ne peuvent pas contrôler la qualité de filtration de chaque masque porté pour les Français.

De ce fait, il est primordial de standardiser la qualité des masques à utiliser. En effet, cette qualité dépend effectivement de la méthode de confection mais aussi et surtout de la qualité du tissu utilisé. Les torchons basiques ou les tissus non sanitaires que l’on trouve dans le commerce ne sont pas du tout assez filtrant.
Ainsi, ces masques en tissu, fait maison, sont nommé des masques de catégorie 2, en opposition aux masques en tissu de catégorie 1.

Quels sont les masques désormais autorisés ?

C’est pourquoi, par décret, il a été décidé que seuls 3 types de masques peuvent être portés dans un lieu public ou dans les transports en commun :

  • Les masques chirurgicaux bleu classique (il n’y a actuellement plus de pénurie ou de stocks épuisés)
  • Les masques FFP2 (bec de canard)
  • Les masques en tissu de catégorie 1

Les masques en tissu dit de catégorie 1 correspondent aux nombres suivants :

Quel type de masque privilégier ?

Lorsque vous choisissez votre masque parmi les 3 modèles actuellement autorisés, vous devez prendre en compte plusieurs critères :

  • La capacité de filtration
  • Le confort
  • Le look

En effet, même si la capacité de filtration est très importante, il ne faut pas oublier que vous allez porter votre masque durant plusieurs heures. Il faut ainsi que celui-ci s’adapte à votre visage, ne vous gêne pas, et que vous ne soyez pas toutes les 5 minutes en train de le remettre en place. Cela génère des contacts risqués entre vos mains et votre bouche / nez.
Par exemple, les masques FFP2 sont idéaux en termes de filtration mais il est compliqué de le porter plusieurs heures durant.

Selon une récente étude, le masque en tissu serait le plus sécurisant, le plus facile à porter et le moins gênant. Mais vous l’avez compris, ce masque en tissu doit être UNS1, c’est-à-dire de catégorie 1, filtrant à plus de 90 % !
Ces masques ne se vendent pas partout et ils ne sont pas toujours faciles à s’en procurer.

Ou acheter un masque en tissu de catégorie 1 ?

Nous avons testé pour vous, plusieurs sites de vente de masques en tissu ! Notre sélection se porte vers un fabriquant français de masque lavable AFNOR type UNS1 !

Pourquoi ce choix ?

  • Les masques en tissu sont conçus, désignés, imprimés et conçus en France, à Orléans !
  • De nombreux designs-vous sont proposés.
  • Vous pouvez personnaliser vous-même votre masque en imprimant votre propre logo d’entreprise ou d’association, et cela sans minium de commande à partir d’une pièce ! C’est complètement AMAZING !
  • Ces masques sont parmi les plus économiques du marché et peuvent être lavés 60 fois !

Après bientôt un an de crise sanitaire, le masque n’est plus simplement un accessoire de protection, c’est également un accessoire de mode. C’est pourquoi de plus en plus de français recherchent des masques avec des visuels diffèrent du blanc, noir, bleu classique.

Il faut également préciser que ce fabricant français a développé une gamme de masques en tissu catégorie 1 filtrant a 94 %, spécifiquement pour les enfants ! Ces masques sont adaptés à la taille et à la morphologie des enfants de moins de 10 ans.