Acheter son papier à rouler pour faire des économies sur vos cigarettes

feuille a rouler OCB
Les feuilles à rouler pour réaliser des économies

Que vous soyez novice en matière de tabac à rouler ou que ce soit votre rituel quotidien, vous vous posez peut-être des questions sur la variété toujours plus grande des papiers à rouler. À l’évidence, le choix est plus grand que vous ne l’imaginez. C’est pourquoi il est impératif de prendre en compte un certain nombre d’éléments lors du choix de votre papier à rouler afin de rendre votre expérience aussi agréable que possible. Comment s’y prendre alors pour se procurer un papier à rouler et effectuer des économies sur les cigarettes ?

Rouler ses cigarettes : quelles sont les raisons qui peuvent motiver un tel acte ?

Depuis plusieurs années, rouler de la cigarette à pris de la côte que ce soit dans la couche juvénile ou senior. Si certains en prennent par contraintes, d’autres s’y adonnent par simple plaisir. Toutefois, un grand nombre d’avantages peut résider dans le fait de rouler ses propres cigarettes.

Limiter son investissement en consommation de tabac

Ces dernières années, de nombreuses réformes ont été prises par les politiques antitabac en vue d’augmenter le prix des cigarettes. Une acquisition des paquets de tabac revient alors plus chère.

Aussi, personne ne voudrait s’exposer aux risques d’achat des produits contrefaits d’origines douteuses. Par conséquent, cela serait financièrement plus bénéfique de fabriquer soi-même ses propres cigarettes.

Rouler ses cigarettes conformes à ses préférences et à ses besoins

Vous désirez opter pour le papier à rouler de votre choix ? L’esthétique de la feuille à rouler ? Les filtres qu’il faut faire intervenir ? Les concepteurs mettent désormais sur le marché une gamme assez élargie susceptible d’assouvir tous les besoins.

Avoir une maîtrise sur les conditions de préparation du joint

Vous désirez avoir une maîtrise sur la qualité du tabac que vous roulez ? Vous aimeriez avoir des papiers non blanchis, sans ajout d’additifs et conçus en chanvre naturel ? Une préparation personnelle de vos tabacs vous permettra de contrôler tous les aspects de vos produits.

Comment s’y prendre pour choisir un bon papier à rouler ?

Les besoins et attentes des consommateurs de cigarettes sont assez diversifiés. Pour satisfaire tous ces désirs, il a été mis sur le marché par les concepteurs, une palette assez variée de produits et modèles différents.
Pour les débutants et les non-initiés, il peut être intimidant et assez complexe d’effectuer un choix. Retrouvez sur majorsmoker quelques modèles de papier à rouler.

Cependant, avec des critères simples, le choix est vite fait. Il est en effet possible de dissocier les papiers à rouler selon plusieurs éléments. À l’aide de ces éléments, vous aurez de l’aisance à sélectionner le papier qui vous plaît.

La taille des papiers à rouler

On distingue trois types de taille.

  • Les papiers courts : Le papier court est le plus utilisé. Il totalise 90 % des ventes de papier à joint. Si vous êtes à la quête d’un produit à prix généreux, pouvant vous permettre de réaliser des économies, ce format de papier serait idéal en raison de son prix très bas.
  • Il y a également la feuille à rouler dit « 1 1/4 ». C’est une variante du papier court. Il est très adulé des Espagnols et d’autres pays de l’Europe. Cette feuille est un peu similaire à la cigarette classique et fait 44 mm de large et 75 mm de long.
  • Les papiers à rouler longs : Ce format de feuille à rouler est nommé, «slim», «King Size ou encore King Size Slim. Pour rouler les cônes, ce sont les papiers qu’il vous faut. Aussi, ces feuilles vous permettent de bénéficier d’une consommation assez amusante.

Les rouleaux

Ce format de papier est appelé joker. Il est choisi en un pli et d’un seul coup. Vous avez la possibilité de le rouler dans les dimensions que vous désirez.
Cependant, c’est un format un peu contraignant par rapport aux feuilles déjà fractionnées aux dimensions requises. De plus, c’est un format qui ne s’adapte pas à une rouleuse automatique.

Les épaisseurs des feuilles à rouler

En ce qui concerne l’épaisseur de la feuille, il revient à chacun de choisir selon son goût. Un papier plus fin n’apporte pas de goût supplémentaire.
Cependant, pour rouler à la main, il faut avoir une expertise avérée. Ainsi, la combustion de la cigarette roulée sera plus lente, voire très lente.

Un papier plus épais offrira une aisance de manipulation. Moyenne et assez rapide sera sa combustion. Toutefois, le goût sera renforcé.

La nature de la feuille

Les papiers les plus répandus sont les feuilles à rouler conçus en pulpe de bois. Ils ont comme grand atout, leur grande épaisseur et leur facilité d’utilisation.
Pour les rouleurs débutants, ce sont les modèles les plus appropriés. La combustion de ces papiers passe de la moyenne à la rapidité. Ils offrent également un bon allumage à vos roulées.

Il faut toutefois rappeler qu’à la différence d’autres types de feuilles, ils disposent d’un arrière-goût très remarquable. Aussi, ils émettent plus de cendres.
On peut les retrouver avec d’autres additifs et blanchis avec du chlore. Ces substances additionnées peuvent avoir des répercussions sur la santé.
Article qui devrait vous intéresser : règlementation sur la fleur de CBD.

Normalement, les papiers à rouler les plus fins et ayant un goût moins prononcé sont les feuilles conçues en papier de riz. Toutefois, certains ont d’autres spécificités. Le papier de riz est une matière très fine. Le roulage peut être alors très difficile.

De même, la combustion serait lente. Par ailleurs, si vous faites une trop longue pause entre deux bouffées, votre roulée peut s’éteindre. Ce qui constitue un atout qu’il est important de souligner.

Les atouts énumérés pour les deux précédents papiers ce retrouve également sur la feuille à rouler en chanvre. Ils ne possèdent pas néanmoins les points noirs cités.
Ils sont conçus en fibre de chanvre totalement bio. La majorité des modèles ne font pas l’objet de blanchiment.

Ce sont des papiers qui ne sont pas pour autant fins. Ils disposent d’une taille optimale pour une bonne prise en main.

Les papiers en chanvre pur disposent par contre d’un peu de goût. En effet, ils apportent une saveur légère, douce et musquée contrairement aux papiers en pulpe de bois disposant d’additifs artificiels. Ce goût est très apprécié des consommateurs.

En ce qui concerne la combustion, elle est lente pour les papiers en chanvre. Toutefois, c’est une combustion assez lumineuse que celle offerte par les feuilles en riz.

Auteur : Stephanie