Agence immobilière : comment faire baisser les tarifs ?

comment faire baisser tarifs agence immobiliere
Les tarifs d'une agence immobilière sont négociables

Vous êtes plus de 80% à penser que les tarifs pratiqués par les agences immobilières sont trop élevés. Lorsque vous souhaitez vendre un bien immobilier, deux options s’offrent à vous. Soit, vous vous occupez vous-même de la vente, soit, vous déléguez le travail à une agence immobilière. Si la première option vous fait économiser des milliers d’euros, vous vous tournerez irrémédiablement vers la deuxième. En effet, vous avez généralement bien plus d’intérêt à passer par des professionnels pour la vente de votre bien, que de tout gérer vous-même. Mais comment faire baisser les tarifs d’une agence immobilière ?

Comprendre la tarification des agences immobilières

Les agences immobilières disposent d’une liberté totale pour fixer le montant des honoraires qu’elles perçoivent lors de la vente d’un bien immobilier. Avant de voir les méthodes qui vont vous permettre de négocier ces tarifs, essayons de comprendre comment ces derniers sont-ils établis.

Calcul des frais

Les frais d’agences immobilières servent à couvrir les frais fixes engendrés par l’utilisation des locaux, les salaires du personnel et les licences permettant la diffusion des annonces sur des portails immobiliers professionnels. Aussi, les frais d’agences incluent la commission attribuée à l’agent immobilier en charge de vous accompagner dans votre projet . Celui-ci est rémunéré pour les différents services qu’il met à votre disposition : estimation du bien, rédaction de l’annonce, prise de photos, diffusion de l’annonce, organisation des visites avec les acquéreurs potentiels, comptes rendus de visites, négociations avec l’acquéreur, formalités administratives, etc.

Nous savons maintenant pourquoi les agences immobilières appliquent des frais, mais par quoi sont-ils influencés ? Les prix d’une agence dépendent fortement des prestations fournies et de la zone couverte, nous explique cette agence immobilière à Toulouse où le marché est très tendu. Comme ce sont des paramètres plutôt variables d’une agence à une autre, la moyenne des frais d’agences se situe entre 3 et 10% du prix net vendeur.

Qui paie les frais d’agences ?

Le mandat de vente, contrat encadrant le déroulement de la transaction du bien immobilier, doit obligatoirement mentionner le payeur. Quoi qu’il arrive, les frais seront réglés lors de la signature de l’acte de vente. Il n’y a donc jamais d’acompte. Cependant, aucune règle n’encadre l’identité de la personne devant s’acquitter des frais. Ils peuvent être à la charge du vendeur, de l’acquéreur, ou des deux.

En pratique, il s’avère que l’acquéreur est systématiquement celui qui paye les frais d’agences. En effet, lorsqu’ils sont à la charge du vendeur, ce dernier les inclus dans le prix de vente. Lors de la vente d’un bien immobilier, il faut distinguer le prix net vendeur du prix FAI.

Le prix net vendeur correspond au montant perçu par le vendeur pour la transaction de son bien immobilier. Mais généralement, en tant qu’acquéreur, lorsque vous sélectionnez un bien immobilier, le prix affiché n’est pas le prix net vendeur, mais le prix FAI, qui inclut les frais d’agences. Ainsi, peu importe le nom affiché dans le mandat de vente, le vendeur perçoit toujours la même somme (le prix net vendeur) et l’acquéreur doit systématiquement s’acquitter des frais d’agences. De même, l’agence immobilière touchera toujours le même montant.

Faire baisser les tarifs d’une agence immobilière

Les tarifs d’une agence immobilière n’étant pas déterminées par la loi, il est possible de les négocier et donc de les faire baisser. En tant que vendeur, Il faudra simplement être vigilant lors de la négociation. Gardez en tête que les agents immobiliers sont des commerciaux. Les frais d’agence représentent leur source de motivation pour mener à bien la vente de votre logement. En cherchant à trop les réduire, votre agent immobilier risque de moins s’impliquer dans sa mission.

Jouer sur la concurrence

La première chose que vous souhaitez faire lorsque vous essayer de faire baisser les tarifs immobiliers en tant que vendeur, est de comparer toutes les agences immobilières de votre zone.

Vendre en zone tendue

Comme nous l’avons dit précédemment, les tarifs d’une agence immobilière dépendent entre autres de la zone couverte. Si celle-ci est considérée tendue, comme c’est le cas dans la ville de Toulouse, des frais d’agence élevés sont injustifiables. En effet, une zone est dite tendue lorsque la demande immobilière explose face à l’offre. Cela signifie que les agences immobilières s’affrontent dans la recherche de biens à vendre : le marché immobilier est en effervescence. C’est un argument d’autorité pour faire baisser les tarifs, notamment lorsque le bien immobilier a une valeur supérieure à la moyenne.

Régler les frais d’agences en tant qu’acquéreur

L’acquéreur bénéficie d’un avantage non négligeable lorsque celui-ci doit régler lui-même les frais d’agences. En effet, les frais de notaire sont calculés en fonction du prix de la transaction immobilière. Si l’acquéreur doit s’acquitter des frais d’agences, les frais de notaire sont alors calculés sur le prix net vendeur, forcément inférieur au prix FAI. En sachant que les frais de notaire, toujours à la charge de l’acquéreur, s’élèvent généralement à 7 ou 8% du prix de vente, la différence entre le prix net vendeur et le prix FAI peut permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros.

Prenons un exemple concret afin de visualiser la différence. Un logement est mis à vente à 600 000 euros. On estime en moyenne que les frais d’agences pratiqués sur un bien immobilier de 600 000 euros s’élèvent à 5%, soit 30 000 euros. Le prix FAI est donc de 630 000 euros.

  • L’acquéreur doit s’acquitter des frais d’agence immobilière. Avec des frais de notaire s’élevant à 7%, le coût d’acquisition total est de : 600 000 + (600 000 * 0,07) + 30 000 = 672 000 euros.
  • Le vendeur doit s’acquitter des frais d’agence immobilière. Avec des frais de notaire s’élevant à 7%, le coût d’acquisition total est de : 630 000 + (630 000 * 0,07) = 674 100 euros.

La différence entre les deux coûts d’acquisitions total peut paraître dérisoire en vue de la dépense s’élevant déjà à plusieurs centaines de milliers d’euros. Néanmoins, ces 2.100 euros peuvent être investis dans un autre projet.

Faire appel à une agence aux frais fixes

Face à des tarifs toujours plus élevés, certaines agences en ligne se sont lancées dans la tarification fixe. Comme elles n’ont pas de locaux physiques, ces agences arrivent à proposer des tarifs très réduits en optimisant les processus internes à l’aide des outils informatiques dont elles disposent aujourd’hui. Simple, net et efficace, la tarification fixe permet de dégager une marge pour le vendeur réalisant une transaction sur un bien immobilier dont le prix est important.

Auteur : Julie

Experte en économies, jeux concours, bons plans ou encore soldes et Black Friday. Faites des économies en découvrant mes publications.