décembre 4, 2020

Coronavirus : annulation de ses vols sans frais possible avec Air France

les vols Air France coronavirus

Vous avez acheté un billet d’avion pour l’Asie ou encore vers l’Italie ? Vous vous demandez quoi faire de vos billets ? Face aux préoccupations de ses clients, la compagnie aérienne Air France leur permet d’annuler ou de reporter leur vol réservé avant le 31 mars et prévu entre le 3 mars et le 31 mai 2020 . Pour ces reports et ces annulations, aucuns frais ne seront engendrés.

Air France indique sur son site internet :

Si vous êtes en possession d’un billet Air France émis avant le 31 mars 2020 inclus pour un vol prévu entre le 3 mars et le 31 mai 2020, vous pouvez reporter votre voyage sans frais vers la même destination jusqu’au 31 mai 2020 inclus dans la même classe de réservation

Elle indique également :

Vous pouvez également reporter votre voyage au-delà du 31 mai 2020, changer de destination, ou annuler votre voyage auprès de votre point de vente

Un avoir sera remis, mais aucun remboursement n’est possible.

Si vous aviez prévu de partir en Mai vu les nombreux jours fériés en mai, (1er mai, 08 mai, …), n’attendez pas avant de faire les démarches auprès de Air France.

MAJ du 24/03/2020

La crise du coronavirus COVID-19 a continué à s’étendre au cours des derniers jours. De nombreux pays ont adopté des mesures strictes pour ralentir le rythme d’expansion de l’épidémie, telles que des contraintes à la circulation des voyageurs en provenance d’Europe. En France, le déclenchement du stade 3 de gestion de l’épidémie à partir du samedi 14 mars 2020 impose la fermeture des services non essentiels.

Face à ces restrictions croissantes sur la possibilité de voyager, et face à une demande fortement orientée à la baisse, nous allons supprimer jusqu’à 90 % de nos capacités de vol au cours des prochains jours.

Cette réduction de notre offre est actuellement programmée pour 2 mois. Nous suivons l’évolution de la situation au quotidien pour ajuster notre offre en temps réel.

Pour vous aider à adapter votre voyage à la situation sanitaire, nous avons mis en place des mesures exceptionnelles sur l’ensemble de notre réseau.

Si vous avez déjà réservé votre billet*, pour un voyage avant le 31 mai 2020, vous avez jusqu’au 30 septembre 2020 pour reporter votre date de départ sans frais de modification. Votre nouveau voyage doit commencer avant le 30 novembre 2020 inclus.

Gagnez du temps en modifiant vous-même votre réservation en ligne, dans la rubrique « Mes Réservations » de notre site ou de l’application mobile. Vous avez aussi la possibilité de contacter votre point de vente.

Si vous avez acheté votre billet auprès d’une agence de voyage, pour un vol avant le 31 mai 2020 et que vous souhaitez l’annuler, veuillez la contacter pour plus d’informations.

Si vous avez acheté votre billet sur notre site ou auprès d’un point de vente Air France,
pour un vol avant le 31 mai 2020 et que vous souhaitez l’annuler, vous pouvez compléter le formulaire ci-dessous et obtenir un avoir non remboursable valable 1 an sur l’ensemble des vols Air France, KLM, Delta Air Lines et Virgin Atlantic.

Si vous avez acheté votre billet auprès d’une agence de voyages et que votre vol a été annulé, veuillez la contacter pour plus d’informations.

Si vous avez acheté votre billet sur notre site ou auprès d’un point de vente Air France, vous pouvez reporter votre voyage en modifiant vous-même votre réservation en ligne, dans la rubrique « Mes Réservations » de notre site ou de l’application mobile.

Les vols vont-ils reprendre ?

Air France prévoit de reprendre progressivement les vols en direction de Pékin et Shanghai à partir du 29 mars 2020. En ce qui concerne l’Italie, à ce jour la compagnie aérienne maintient la desserte de l’ensemble du pays. Elle suit cependant l’évolution de la situation, et ce, en temps réel.

A la fin du mois de février, le manque à gagner causé par la suspension des vols en direction de la Chine de février à avril en raison de la propagation du coronavirus, a été estimé entre 150 et 200 millions d’euros par le groupe Air France-KLM. Pour contrer les effets de l’épidémie, des mesures d’économie ont été prévues.