Vous avez sans doute croisé cette actualité qui concerne le Levothyrox, un médicament utilisé pour réguler les dysfonctionnements de la thyroïde. Il se retrouve au cœur d’un scandale, mais un avocat de Toulouse pense avoir la solution pour qu’une indemnisation soit au rendez-vous. 

Un avocat cherche une solution pour qu’une indemnisation soit rapidement trouvée

Lorsqu’un problème de ce genre est listé, les différentes parties doivent rejoindre les tribunaux, mais ils devront subir une démarche laborieuse qui ne porte pas toujours ses fruits. Il est important de noter qu’un avocat divorce amiable ne s’occupe pas seulement du droit des familles, car un professionnel aura l’occasion de vous renseigner sur de nombreux secteurs. Il sera certes nécessaire de vous attarder sur les personnes qui jouissent d’une véritable expertise, mais face à une situation aussi complexe que celle identifiée pour le Levothyrox, toutes les informations s'avèrent être pertinentes.

La création d’une commission afin de calculer l’indemnisation versée aux victimes

Pour rappel, ce médicament a été au cœur de l’actualité, la nouvelle formule aurait entraîné quelques effets secondaires. Les victimes ont fait part de leur témoignage et elles sont de plus en plus nombreuses en France. Un avocat de Toulouse a eu l’occasion d’étudier cette affaire et il pense avoir une idée judicieuse pour qu’une indemnisation soit effectuée. Il estime qu’il serait préférable d’opter pour une négociation, car les tribunaux ne comblent généralement pas les attentes. Il a donc transmis aux ministres de la Santé et de la Justice une lettre qui met en avant son projet, celui de construire une commission. Cette dernière aurait pour objectif d’indemniser toutes les victimes tout en luttant contre les engorgements des tribunaux qui sont déjà assaillis par les demandes. Dans ce courrier, il insiste sur le fait que :

Cela signifie la participation de tout le monde à cette commission, autour des ministres pour définir les conditions d’indemnisation.

Deux modalités pour l’indemnisation ont été retenues dans le dossier du Levothyrox 

Le laboratoire à l’origine du Levothyrox est donc pointé du doigt, les avocats ont déjà lancé une action collective conjointe au civil pour que les malades obtiennent rapidement gain de cause. Au vu des informations dévoilées par La Dépêche à l'origine de cette actualité, deux axes seraient étudiés avec la plus grande précision pour cette indemnisation : 

  • Le défaut d’information concernant la nouvelle formule du Levothyrox
  • Le préjudice lié à l’angoisse

Depuis le lancement de ce mouvement, ce sont tout de même des centaines de personnes qui ont décidé de participer. L’avocat à l’origine de cette idée précise que l’argent versé aux malades sera le même pour tous, ils devront recevoir une somme identique, mais le chemin semble encore très long. Dans tous les cas, le Levothyrox est au cœur d’un véritable scandale, car la ministre de la Santé a estimé que plus de 9000 personnes ont été la cible d’effets secondaires. Parmi ces derniers, nous pouvons lister la perte de cheveux, les vertiges ainsi que les maux de tête voire des crampes. L'avocat espère que le gouvernement prendra en compte sa demande pour que ce dossier puisse connaitre un dénouement positif.