Jean-Marie Santander, le parcours d’un visionnaire

Jean-Marie Santander est un entrepreneur et directeur de société dont la carrière force l’admiration. Entre ses débuts au sein de la société APAVE et la création en 2020 de son entreprise ECOSYNIA, le parcours de ce dirigeant d’entreprise est plutôt inspirant. À travers ses entreprises, ses réalisations et l’ensemble de sa carrière, Jean-Marie Santander est aujourd’hui une figure emblématique de la filière des éoliennes. Retour sur le parcours de ce passionné des énergies renouvelables.

Biographie de Jean-Marie Santander

Jean-Marie Santander naît à Boulhaut au Maroc en 1951. C’est à l’âge de 15 ans que ce futur dirigeant d’entreprise arrive en France, pour 6 ans plus tard intégrer l’APAVE et devenir le plus jeune inspecteur de sécurité en France. Son parcours au sein de cette entreprise fut remarquable. Spécialiste incontesté des énergies renouvelables, Jean-Marie Santander est diplômé du Conservatoire National des Arts et Métiers en Électricité. Ce parcours de 1974 à 1981 lui permet de devenir ingénieur CNAM en Électrotechnique, spécialisé dans l’électronique de puissance.

Par ailleurs, ce dirigeant d’entreprise est également titulaire d’un diplôme de troisième cycle « Finance » à l’École Supérieure des Dirigeants et possède un Master en Management à l’Ecole Internationale des Affaires Group Sup de Co à Marseille. Grâce à son brillant parcours et à son expérience, Jean-Marie Santander a largement contribué au succès des entreprises au sein desquelles il a travaillé, avant de créer ses propres sociétés, dont ECOSYNIA la plus récente.

Jean-Marie Santander, biographie

De l’APAVE à Global ECOPOWER, le début d’une carrière

Comme nous le disions, Santander a débuté sa carrière au sein de la société APAVE en tant qu’inspecteur et ingénieur spécialisé dans la maîtrise des risques techniques et environnementaux. Il a été employé de l’APAVE pendant près de 10 ans. Entre 1981 et 1998, il a connu un passage dans l’univers de l’immobilier, avec notamment de nombreuses constructions et opérations immobilières.

Après ce détour, Jean-Marie Santander découvre sa passion pour les énergies renouvelables, qu’il ne quittera plus jusqu’à ce jour. Convaincu que les énergies renouvelables représentent l’avenir, Jean-Marie Santander, avec l’accompagnement de Jacques Bucki, se lance dans l’univers de l’entreprenariat. C’est ainsi qu’en partenariat avec Bucki, il fonde la société Theolia, la première entreprise européenne exclusivement orientée énergies renouvelables.

Aux débuts de Theolia, Jean-Marie Santander en était le Directeur Administratif et Financier (DAF). En 2003, il en devient le Président Directeur Général (PDG) et en reprend totalement le contrôle en 2004. Sous la présidence et la direction de Jean-Marie Santander, Theolia a connu une croissance remarquable grâce à son inscription sur les Marches Libres et de son intégration au SBF 120. Entre 2004 et 2007, le chiffre d’affaires de l’entreprise passe de quelques millions à 320 millions d’euros, pour une capitalisation boursière passée de 6 millions à 1 milliard d’euros.

En raison de son succès, Theolia verra entrer dans son capital GE-EFS. Cette étape, quoi qu’importante dans la vie de Theolia, ne sera pas du goût de Santander qui démissionne de ses fonctions de PDG, pour définitivement quitter la société fin 2008. C’est ainsi qu’avec certains de ses fidèles compagnons, Jean-Marie Santander crée la société GLOBAL ECOPOWER, avec en amont un accord de non-concurrence vis-à-vis de Theolia.

De Global ECOPOWER à ECOSYNIA, une ascension fulgurante

Global ECOPOWER et ECOSYNIA représentent sans nul doute les plus grandes réalisations professionnelles de Jean-Marie Santander.

Global ECOPOWER, fruit des convictions de Santander

Ardent défenseur de la transition énergétique avec pour porte-étendard le secteur privé, Jean-Marie Santander se lance dans la création de Global Ecopower. Si à ses débuts l’entreprise se consacrait uniquement aux opérations photovoltaïques, elle a très vite amorcé le virage des centrales éoliennes et des complexes écologiques orientés ENR, solaire et photovoltaïque.

A toutes les étapes devant mener au développement et à la construction de centrales, l’entreprise intervient de manière dynamique et professionnelle. Elle est présente tant au niveau des phases d’études techniques, que de modélisation, de recherche de fournisseurs, de pilotage et de coordination de projet. L’optimisation financière, la réception et la mise en service industrielle des centrales font également partie de ses compétences.

Le succès de l’entreprise n’a pas tardé à prendre forme et à devenir effectif en raison de l’expérience et de la volonté de son fondateur. Désormais, Global Ecopower bénéficie d’une réputation qui en fait un acteur important de la filière des énergies renouvelables. Aujourd’hui, l’entreprise est inscrite sur le Marché Libre de NYSE-Euronext Paris, avec en ligne de mire un transfert sur ALTERNEXT. Conscients du travail abattu par Santander à la tête de Global Ecopower, les actionnaires représentant un quorum de 66,01% l’ont reconduit au cours de leur Assemblée Générale du 29 mai 2019, dans ses fonctions de président-fondateur.

Jean-Marie Santander, président fondateur de ECOSYNIA

ECOSYNIA, pour la culture et l’exploitation de la spiruline et de la phycocyanine

ECOSYNIA est la dernière entreprise créée par Jean-Marie Santander. Elle a été créée aux termes d’un acte sous seing privé en date du 1er septembre 2020 à Aix-en-Provence. Il s’agit d’une société par action simplifiée, au capital de 100.000 euros et d’une durée de 50 ans.

ECOSYNIA est spécialisée dans l’achat, la vente, la transformation, le conditionnement et la distribution de tous produits végétaux ou en provenance de la production végétale, la production de biomasse issue de la culture des micro-algues, l’ingénierie industrielle autour de cette production de biomasse. De même, l’entreprise opère la transformation en spiruline et en phycocyanine de biomasse issue de la culture de micro-algues.

Au sein de cette entreprise dont Jean-Marie Santander est le président, le droit de vote peut être exercé par tout associé, pour peu que ce dernier atteste de son identité et de l’inscription en compte de ses actions au jour de la décision collective. À moins que des dispositions légales prévoient le contraire, chaque associé d’ECOSYNIA dispose d’autant de voix qu’il possède d’actions dans la société. Le directeur général d’ECOSYNIA est Grégory Santander.

Vous l’aurez compris, Jean-Marie Santander est aujourd’hui une figure incontournable dans le domaine des énergies renouvelables et des éoliennes en France. La carrière de l’homme force l’admiration et l’ascension de ses entreprises laisse présager un avenir encore plus prometteur. Vous pouvez lire également : formation professionnelle reconversion : où dénicher la meilleure ?

Auteur : Murielle

Murielle est une française expatriée en Allemagne pour raisons professionnelles. Elle travaille indirectement auprès de la banque centrale européenne à travers diverses missions de son employeur. Murielle propose sur magazine-economie.fr, des actualités liées à l’économie européenne.