Walt Disney a décidé de prendre totalement la gestion de Disneyland Paris, le parc d’attraction qui rencontre des problèmes après avoir été rachetée après 25 années de déboires à la bourse.

Détenteur de 86% de part dans le capital de Disney Paris, Walt Disney a annoncé avoir racheté les 14% qui restaient, correspondant au retrait de la cote du titre Euro Disney. L’entreprise voudrait investir à nouveau dans cette entreprise secouée par une dette hadale.

« Actuellement, ceux qui ont lancé l’OPA disposent de 97, 08% du capital et des droits de vote de l’entreprise Euro Disney S.C.A d’après une annonce de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué.

« Cette annonce représente une nouvelle avancée pour le développement du prochain Disneyland Paris », qui est la destination touristique la plus prisée en Europe. The Walt Disney Compagny compte donc recapitaliser sa cote de 1,5 milliards d’euros afin de diminuer la dette qui était supérieure à un milliard d’euros à la fin de l’exercice achevé de septembre dernier.

2 euros par actions avaient été proposées au cours de l’OPA, correspondant à une prime de 67% comparé au cours à la fin de la séance du 9 février 2017. Mais pour l’instant, cette prime se trouve en dessous des 11 euros lors de son introduction en bourse.

Recours en justice

Au mois d’avril, Ciam qui est une société de gestion détentrice de 1,2% dans le capital d’Euro Disney avait considéré que ce prix d’acquisition était injuste pour les actionnaires minoritaires.

Plusieurs recours ont été réalisés par le fonds Cima afin de révoquer les retenues exagérées, réalisées d’après lui par TWDC sur sa succursale. Il dénonce, également une méthode qui avantage TWDC.

Facebook Comments

Comments are closed.