La nouvelle vient de tomber. Thomas Thévenoud, ancien secrétaire d’Etat, qui a posé sa démission récemment, pour cause de problèmes avec les problèmes fiscaux, n’aurait apparemment pas payé non plus, ses loyers, depuis plusieurs années.

Non seulement les impôts, mais aussi les loyers !

Une affaire qui fait du bruit, compte tenu de la position de cet homme, au sein de l’économie politique. Il s’agit en effet d’un député, qui siège encore actuellement au sein de l’Assemblée Nationale. Comment peut-on demander aux français, des efforts toujours plus importants, lorsque les politiques eux-mêmes, ne respectent rien ? Une situation surprenante et sans précédent. D’après ce monsieur celui-ci serait en proie à une phobie administrative. Mais comment gère-t-il donc alors, les affaires officielles ? Selon Ségolène Royal, Thomas Thévenoud n’a donc plus sa place au sein de l’Assemblée Nationale. Cette déclaration de Mme Royale, a suivi de près, l’annonce du non-paiement de ses loyers depuis trois ans, par le journal le Canard Enchainé. La nouvelle a été dénoncée par son ancien bailleur, suite aux actualités, concernant la non déclaration de ses impôts.

Des impayés autres également en suspens

Thomas Thévenoud n’aurait semble t-il, pas payé non plus ses « PV ». Selon Le Parisien, il s’agirait des PV du véhicule de fonction, qui lui avait confié, de 2008 à 2012, en tant que vice-président de la Communauté Urbaine de Creusot-Montceau.

La morale des politiques va désormais bon train

Selon Ségolène Royal, « ceux qui font la loi doivent se l’appliquer à eux-mêmes ». Cahuzac retourne sa veste et fait également la morale à Thévenoud, en lui précisant que contrairement à lui, pour les comptes suisses, celui-ci a commis des erreurs, trois années de suite, ce qui était impossible à cacher. Cahuzac insiste donc sur le fait, que le cas Thévenoud n’est pas similaire au sien.

Facebook Comments

Comments are closed.