Une troisième classe a été créée dans le Thalys qui envisage atteindre les 7 millions de passagers en 2018 grâce à cette classe. Les clients devront être plus nombreux puisqu’ils auront le droit de faire le choix.

Appartenant à la SNCF et aux chemins de fer belges SNCB, Thalys va lancer à partir de septembre, une nouvelle classe dans ses trains. Celle-ci va s’ajouter entre les deux niveaux de conforts actuellement commercialisés. La compagnie ferroviaire, qui permet d’atteindre la France la Belgique, l’Allemagne ou encore les Pays-Bas, proposera les sièges de sa meilleure classe, sans la restauration à la place, journaux et magazines et réservation d’un taxi à l’arrivée). «Grâce à cette nouvelle classe que nous créons, nous donnons la possibilité aux passagers de payer seulement pour ce dont ils ont besoin » détaille Agnès Ogier directrice générale de Thalys au Figaro.

« Quand nous avons recueillis les avis de nos clients, nous avons été convaincus qu’il fallait créer une classe plus personnalisée et plus flexible», poursuit Bruno Dierickx, directeur commercial et marketing de Thalys. Partant d’un modèle authentique binaire : Comfort 1, Comfort 2, Thalys scinde donc en trois catégories les billets allant du billet Standard proposé à partir 29 euros pour un voyage reliant, Paris à Bruxelles, une classe Comfort proposé à partir de 55 euros et une classe Premium proposé à partir de 115 euros. Thalys envisage donc avoir plus de clients tout en revoyant à la hausse le taux de satisfaction qui est de 75% actuellement. Alors que la société a transporté 6,7 millions de passagers en 2016, la directrice voudrait transporter 7 millions de passagers en 2018.

Facebook Comments

Comments are closed.