Après l’annonce du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris, les chefs d’entreprises américains ont affiché leur déception. Parmi eux, vous avez Tim Cook, Mark Zuckerberg ou encore Elon Musk PDG de Tesla qui a annoncé avoir démissionné de son poste de conseiller auprès de Donald Trumps.

Elon Musk ne soutien plus le président américain suite à sa décision de sortir les États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat.

Elon Musk déçu

Le patron de Tesla et SpaceX a déclaré sur Twitter qu’il démissionnait des directions de conseil de la Maison Blanche. Surtout le forum stratégique et politique qui avait la charge de conseiller Donald Trump appelé President’s Strategic and Policy Forum.

Donald Trump perd tous ses conseillers parmi lesquels figurent les chefs d’entreprises du numérique. On se souvient du désaccord entre Travis Kalanick qui avait démissionné du Forum en février pour protester contre la politique décriée sur l’immigration qu’avait lancé le Président des États-Unis.

L’entente entre les dirigeants du numérique et Donald Trump qui avait échangé avec les plus grands patrons des entreprises de la Silicon Valley n’a pas fait long feu et a pris fin par sur la question de l’environnement.

Nombreux sont ces PDG du numérique qui critiquent la décision de quitter de délaisser l’Accord de Paris sur le climat dont la négociation avait été faite au cours de la conférence COP21, un accord que 194 autres pays ont signé en décembre 2015.

Le PDG de Google, Sunda Pichai a déclaré sur Twitter qu’il était déçu, de même que Marc Beniof, patron de Salesforce via un discours et enfin, Tim Cook, PDG d’Apple qui s’est exprimé via une lettre envoyé à ses collaborateurs.

[], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Comments are closed.