Cela fait maintenant 10 jours que les pilotes de la compagnie aérienne Air France font grève. Cette grève qui coûte très chère à la compagnie (près de 15 millions d’euros par jour), demandait donc une prise de décision rapide et radicale. De plus, le gouvernement à fait pression supplémentaire sur la compagnie pour que l’activité reprenne son cours normal. Air France a donc cédé, et renonce à son projet Transavia Europe.

Appel à une reprise immédiate du travail pour les pilotes

Air France, a donc renoncé après 10 jours de grèves, à son projet de développement de sa compagnie Low-Cost Transavia au niveau européen. La compagnie lance donc un appel à tous les pilotes grévistes, pour reprendre le travail immédiatement.
En plus de subir les pressions des différents syndicats engagés dans cette grève, le gouvernement à aussi fait pression, pour que la grève cesse au plus vite. Il faut dire que ce mouvement avait pris un ampleur jamais vu pour une grève aérienne. Cependant, le projet Transavia n’est pas totalement abandonné, puisqu’il sera tout de même développé pour la France uniquement, afin de concurrencer les autres compagnies comme Easy Jet et Ryanair.

Le projet Transavia est donc en suspension pour le moment, le temps pour les dirigeants et les syndicats de pourvoir négocier dans une meilleure atmosphère. La compagnie se laisse jusqu’à Décembre pour négocier, et si d’ici là aucun accord est trouvé, le projet sera définitivement abandonné.

La victoire des syndicats

La pression que le gouvernement à mis à Air France, à permis une prise de décision rapide et radicale en faveur des pilotes et des syndicats. Maintenant qu’un accord temporaire à été trouvé entre les deux parties, Air France espère que la reprise du trafic se fera rapidement, puisque aujourd’hui seulement 47% des vols été assurés, et il faut s’attendre à un chiffre similaire pour la journée de demain.
La reprise d’un trafic normal devrait arriver avec le weekend si aucun autre événement ne venait à sortir.

Facebook Comments

Comments are closed.