Le décès de Christophe de Margerie, le PDG de Total laisse sans voix. Ce grand homme d’affaire est mort dans la nuit de lundi à mardi 21 octobre 2014, dans un tragique accident d’avion en Russie. Le parquet de Paris à décidé de lancer une enquête pour en savoir plus sur les circonstances de cet accident.
Mise à jour du 21/10/2014: annonce des successeurs potentiels

La succession du PDG de Total

La question qui se pose aujourd’hui dans le groupe Total est, qui va donc succéder à ce PDG? Officiellement, personne n’avait été désigné remplaçant lors du dernier conseil général, qui a eu lieu au printemps 2014. Total affirme que ce choix se fera directement en interne, et non sur un recrutement en extérieur. Monsieur de Margerie avait 67 ans, et aurait pu garder son poste encore quelques années, puisque l’assemblée générale de Total, avait décider de repousser l’âge du départ en retraite du PDG, à 70 ans.

Ces questions de succession doivent se traiter rapidement, même dans les cas les plus urgents, afin de ne pas mettre en péril la société. En effet, si la décision n’est pas prise rapidement, c’est toute une entreprise qui peut se retrouver paralysée, puisqu’il n’y a plus de direction donnée. De plus, comme la indiquer Total, la succession va se faire en interne, ce qui peut provoquer des rivalités ou des jalousies, qui risquent de faire en pâtir l’image et la direction de la société.
Total va donc devoir prendre sa décision rapidement.

Les trois successeurs potentiels

Les personnes qui pourraient potentiellement prendre la place, et ce rapidement, de Christophe de Margerie, sont Philippe Boisseau, Patrick Pouyanné et Arnaud Breuillac. Ces trois hommes ont des poste importants dans l’entreprise, et connaissaient très bien leur prédécesseur, et ses ambitions. Ils peuvent donc prendre la relève en continuant à porter Total vers le haut.

Philippe Boisseau à 52 ans, et il est dans l’entreprise Total depuis 1995 et après avoir grandit au sein de l’entreprise, en changeant de service et à force de montrer sa force, il est aujourd’hui le directeur général du Marketing et des Service. Il à donc déjà un poste à responsabilité et pourrait prendre le poste de PDG.
Patrick Pouyanné est âgé de 51 ans et il fait partie du groupe depuis 1997, dans le domaine de l’exploration-eroduction. Son année de consécration est en 2011, lorsqu’il va être nommé directeur général adjoint de la Chimie et de la Pétrochimie.
Arnaud Breuillac à 56 ans et est dans le groupe depuis de nombreuses années, puisqu’il y est rentré en 1982. Après avoir évoluer dans différents domaine, il devient, en 2010, le directeur du Moyen-orient et en 2014, il devient le directeur de l’exploration-production. Son parcours est sensiblement le même que Christophe de Margerie.

Le choix du successeur devrait se faire rapidement dans les semaines qui suivent.

[], [], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Comments are closed.