Ce projet de loi santé, présenté par la ministre Marisol Touraine, prévoit de mettre en avant la prévention et un accès aux soins plus simple pour tous.
Ce texte veut mettre l’accent sur une lutte contre le tabagisme, une expérimentation des salles de shoot, mais aussi une plus forte prévention dans le milieu scolaire. Ce texte n’est pour l’instant pas bien accueilli par les personnes du milieu médical.

La prévention est mise à l’honneur

Ce texte de loi santé à pour but de préserver la santé des citoyens français, puisque plus leur santé va mal, plus la sécurité sociale sera sollicitée. Dans l’optique de faire des économies à la sécurité sociale, qui est un grand trou dans le budget de la France, ces préventions prennent tout leur sens.
La prévention est un axe très important pour la ministre de la santé, puisqu’elle pourrait permettre, aux jeunes particulièrement, de ne pas tomber dans des vices. Pour toucher particulièrement cette cible, ce projet de loi santé prévoit qu’un médecin soit mis à la disposition des jeunes, dans les écoles allant de la maternelle jusqu’au lycée.

Ce projet de loi prévoit aussi qu’il soit mis en place, en France, l’expérimentation des salles de shoot. Ces salles permettraient aux personnes concernées, de limiter les risques sur la santé, des prises régulières de drogue. Encore une fois, un système de prévention sera aussi mis en place pour les jeunes, pour limiter les futurs consommateurs. Plusieurs ministres sont déjà contre cette idée de salle de shoot.

De plus, un nouveau mouvement de mode est en place chez les jeunes, le « binge drinking », à savoir la consommation très rapide d’une grande quantité d’alcool. Ce phénomène pousse les jeunes à la consommation d’alcool, ce qui est intolérable. Cette loi propose donc de punir cet acte, avec une amende de 15.000 euros et 1 an de prison.

Enfin, de manière plus générale, avec ce projet, la ministre espère aussi faire bouger les choses sur les informations nutritionnelles présentées sur nos aliments pour limiter la malnutrition et donc les problèmes de santé liées à une prise de poids.
Il y aura aussi une mise en place rapide des paquets de cigarettes neutre, afin de limiter le tabagisme en France, mais aussi faire interdire la cigarette électronique dans les lieux publics. Ce plan anti-tabac est fortement apprécié par le gouvernement, puisque ce phénomène pose de nombreux problèmes de santé.

L’égalité d’accès aux soins

Ce texte de loi remet aussi en première position, un texte qui avait été proposé il y a quelques mois, sur la coordination des soins entre les différents acteurs de la profession sur la santé.

De plus, ce texte veut instaurer définitivement le carnet de santé électronique, dans l’esprit de la ministre d’avoir un dossier médical partagé. Cela permettra aux patients de pouvoir changer de médecin ou de centre de soin sans trop de complications de son dossier médical, mais il pourra aussi être remis à l’Assurance Maladie.
Ce système permettra d’avoir un meilleur suivi des soins déjà eu par le patient,et va donc permettre une meilleure prise en charge de celui-ci. Pour améliorer ce système, le texte prévoit que le patient, s’il est hospitalisé, fera apparaître sur son dossier une lettre récapitulant cette hospitalisation.
Tout cela est mis en place pour améliorer la prise en charge des patients.

Le tiers-payant est lui aussi prévu dans les changements. En effet, pour améliorer l’accès aux soins, il devrait être généralisé à tout les médecins d’ici l’année 2017. Le tiers-temps permet en fait aux patients, de ne pas avoir à avancer les soins à leur médecins, qui sera payé directement par la sécurité sociale.

Ce projet de loi fait déjà grand bruit dans le domaine du médical, car certains professionnels ne sont pas d’accord avec les mesures prises. Cependant l’initiative d’une prévention plus forte, qui touchera particulièrement la future génération, est saluée par tous.

[], [], [], [], [], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Website Comments

  1. Tiers payant

    Le tiers payant touche déjà 35% des actes… Ils ne reste que les plus riche à exonérer d’honoraire!
    Par contre le tiers payant social actuel démontre sa non application de ses engagements en matière de délai de recouvrement que selon une étude menées sur plus de 65.000 facture retrouve un paiement hors délais dans plus d’un cas sur deux…

    Avant de généralisé un système il faudrait peut-être s’assurer de son bon fonctionnement!