Mieux que ce que l’on pourrait croire, c’est le résultat qui ressort d’une étude menée par la banque d’investissements GP Bullhound sur l’écosystème tech européen. Depuis 2003, l’Europe a « créé » 30 entreprises du secteur numérique et technologique, valorisées plus de 1 milliard de dollars (739,3 millions d’euros) chacune.

Le Vieux Continent se place donc juste derrière les Etats-Unis qui en comptabilisent pour leur part 39 sur la même période.

Parmi ces sociétés européennes, que les experts qualifient de « licornes » pour leur caractère unique, figurent le Britannique spécialiste de l’habillement Asos, les studios de jeux vidéos King Digital, le portail immobilier Zoopla ou encore le service de musique à la demande Spotify. Ces « licornes » européennes (Israël est inclus dans l’étude) ne représentent que 0,27% des créations d’entreprises technologiques dans le monde sur les 14 dernières années.

L’Angleterre occupe la première marche du podium. Au total, le pays a produit 11 « licornes » depuis l’an 2000, suivi de la Russie (5 licornes) et de la Suède (4 licornes). La France ne compte que 2 entreprises à plus de 1 milliard.

Deux des firmes européennes valorisées plus de 1 milliard de dollars ont cependant franchi l’Atlantique pour s’introduire en bourse : King Digital et Markit. D’autres ont préféré être rachetés : Skype (acquis par Microsoft pour 8,5 milliards de dollars en 2011) et la Finlandaise Supercell (productrice du jeu mobile Clash of clans), récemment rachetée par le japonais Softbank.

Facebook Comments

Comments are closed.