D’après une étude menée par Panorabanque, 61% des français seraient à découvert au moins une fois par an. Parmi ces 61% on trouvent des personnes négligentes, en difficultés, aisées ou encore des accros. Voici le point sur ces chiffres.

Les chiffres concernant le rapport des français au découvert

L’étude de Panorabanque montre donc que 61% des français déclarent être à découvert au moins une fois par an. Parmi cette tranche de la population, on trouve 24% des français, qui eux sont à découvert au moins une fois par mois.
Dans cette catégorie de personne on trouve plusieurs types de profil. Il y a tout d’abord les personnes en situation de précarité, c’est à dire qui gagne moins de 1.500€ par mois, qui sont 27% à être à découvert une fois par mois.
On trouve aussi des « accros aux découverts », c’est à dire des personnes qui se servent du découvert autorisé comme d’une partie de leur paye.
Parmi les personnes régulièrement à découvert on trouve aussi des personnes aisées, qui gagnent donc plus de 3.000€ par mois, qui par négligence, admettent être à découvert assez souvent.

La négligence est un facteur de découvert très important. En effet, 75% de ces personnes sont dans le rouge à cause de problèmes financiers. Mais le quart restant, lui, est à découvert par faute de mauvaise gestion des comptes, et donc de négligence. Certaines personnes se retrouvent même à découvert alors qu’elles ont une épargne conséquente qui pourrait leur éviter cette situation. Le fait de ne pas contrôler ces comptes régulièrement peut donc vous porter préjudice. Avec la modernité des banques, qui sont consultable sur internet, ce genre d’erreur ne devrait plus arriver.

Des frais engendrés conséquents

Les personnes qui sont régulièrement à découvert ont tendance à jouer la carte de l’autruche. Elles font donc silence radio en attendant que la situation se règle d’elle même. C’est une grosse erreur parce que les banquiers préfèrent être avertis d’une mauvaise situation, pour essayer de trouver des arrangements pour réduire les agios engendrés. Si vous ne dites rien, vous paierez en totalité ces frais supplémentaires, qui peuvent être très chers.

On calcule, qu’en moyenne, ces frais coûte 58,91€ par an. En effet, le plafond légal des frais d’intervention ne peut excéder 8€ par opération et ces même frais ne peuvent dépasser 80€ par mois.
Les banques en ligne proposent elles bien souvent la gratuité de ces frais, pensez donc à comparer.

[], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Website Comments

  1. Francis

    En poussant un peu plus l’analyse, on voit que les frais pratiqués pour un découvert sont tout simplement hallucinant ! Vous devriez parler des tarifs des banques en ligne, ING Directa sorti une infographie comparant les tarifs moyens pour un découvert d’une semaine entre les banques, c’est juste complètement dingue !