Une bonne nouvelle pour les consommateurs qui étaient dans l’attente d’un crédit, les taux d’emprunt des banques à encore chuté pour ce mois de Septembre. Les crédits immobiliers ont donc la cote en ce moment.

Une nouvelle baisse pour le mois de Septembre

Cela fait quelques temps que les banques proposent des taux d’emprunts de moins en moins chers pour les crédits immobiliers. Le mois d’Août proposait donc des taux de 2,68%. La Banque de France avait demandée à ne plus baisser ce taux, voir même de le remonter à nouveau. Mais les banques en ont décidées autrement en baissant encore ce taux à 2,59% pour le mois de septembre. Il faut tout de même savoir que ce taux ne comprends pas les assurances et les sûretés, mais c’est une belle réduction quand même que ces banques proposent à leur clients.

L’activité de ventes de logements a donc elle aussi été revue à la hausse, même si les logements neufs ont eu plus de succès que les logements dans l’ancien. Ce taux satisfait donc tout le monde, puisque pour les banques, le fait de faire souscrire des prêts immobilier, permet de leur assurer de nouveaux clients, et donc de nouveaux patrimoines.

Une baisse estimée à plus de 49 points

Les baisses de ces taux sont calculés sur des points de base. On constate donc que le taux de prêt des crédits immobilier, depuis le début de l’année 2014, ces taux ont perdus 49 points.
C’est un mouvement qui se propage vite d’une banque à l’autre et elles s’y mettent de plus en plus. Pour preuve, au début de cette année, seulement 83% des consommateurs bénéficiaient d’un taux à moins de 3,5%, mais aujourd’hui ce chiffres est passé à 98,2%. Ceci montre que la plupart des banques jouent le jeu, et que cette évolution à la baisse ne fait que commencer.

La durée de l’emprunt à elle aussi augmentée en moyenne. En effet, certaines banques proposaient des taux d’emprunt moins importants, mais sur une durée plus faible de remboursement, ce qui n’était pas avantageux pour ceux qui achetaient pour la première fois, par exemple. Mais cette moyenne à augmentée pour favoriser l’emprunt de plus de personne. On est passé en moyenne d’une durée de 205 mois à 208, ce qui prolonge le remboursement.

Avec la conjoncture actuel, il est difficile pour beaucoup de prendre la décision de contracter un crédit, mais avec les avantages que proposent les banques, l’hésitation ne résiste pas à l’envie.

[], [], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Website Comments

  1. Claude

    C’est une excellente nouvelle, nous avons fait une nouvelle simulation avec mon mari, c’est clairement plus bas qu’il y a un an, nous hésitons beaucoup moins du coup.

  2. Philippe

    Quand je vois les taux d’intérêts en cette fin 2014, je me dis que l’on s’est grandement fait avoir par notre banque il y a 3 ans…