François Hollande doit défendre, ce vendredi 17 octobre, les réformes mises en place en France, pour pouvoir tenir ses prévisions budgétaires pour les années à venir. Mais l’OCDE à déjà annoncée que ces réformes pourraient faire remonter le PIB à 3,7 points, en 10 ans. C’est par un document publié par cette organisation, que le message est parvenu, les réformes sont plutôt très bien passées, et elle soutient la France et l’encourage à ne pas relâcher les efforts fait depuis l’année 2012, par le Gouvernement de François Hollande.

De bons résultats

L’OCDE a émit des estimations sur la croissance du PIB de la France, grâce aux différentes réformes mises en place ou à venir par le gouvernement Français. En effet, cette organisation estime que chaque années, la France pourrait avoir une augmentation de la croissance de 0,3 points. De plus, la loi Macron, a annoncé des réformes prises sur les professions réglementées, qui pourraient aussi faire valoir une hausse de la croissance de 0,4 point par an, sur dix ans.
En ajoutant ces deux chiffres on obtient une augmentation du PIB à 3,7 point dans dix ans. Cela peu paraître peu, mais sachant que la France n’a connue aucune hausse de son économie depuis 3 ans, ces chiffres ne sont pas négligeables.

L’OCDE annonce que se sont surtout les réformes concernant la baisse des charges pour les entreprises, ainsi que le nouveau pacte de responsabilité mis en place, qui ont un grand rôle dans cette croissance. Mais elle met aussi en garde, puisque si la France n’applique pas rapidement ces réformes, ou alors qu’elles ne sont pas appliquées comme prévues, les impacts calculés seront forcément faussés. Elle précise aussi que la France doit bien évidemment continuer à prendre des décisions avec un fort impact, allant de le même sens, pour faire progresser encore plus la croissance.

Une poursuite des réformes

Des réformes concernant un grand nombre de changement dans la société, ont beaucoup fait parler d’elles ces derniers jours, notamment sur la santé, mais aussi sur les emplois, particulièrement en touchant aux fonctionnaires.
Mais l’OCDE l’a bien précisé si ces réformes sont très valorisantes, et vont permettre une croissance du PIB en France, il faut qu’elles soient appliquées de la même manière qu’elles ont été annoncées, mais aussi qu’elles ne restent pas sans suite.

En effet, elle estime que la France ne pourra atteindre ces valeurs si elle ne pousse pas ces réformes à leur maximum. François Hollande devait se rendre devant cette commission aujourd’hui, mais ce rendez-vous est plutôt bien annoncé, avec ce document.

[], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Comments are closed.