Les stations-services franciliennes reprennent progressivement du service et la situation pourrait se faire dans plusieurs jours, même si les transporteurs de produits dangereux ont relevé la grève entamée depuis vendredi passé.

Le mouvement de grève lancé par la CGT-Transports a été levé après une rencontre mercredi soir entre les différents syndicats et le ministère des Transports. Une réunion qui a conduit vers un nouveau calendrier de pourparlers avec les chefs d’entreprises de transport sur les conditions de travail et les rémunérations du secteur.

Les stations-services sont à nouveau approvisionnée, mais cela se fait à un rythme progressif, ce qui permettra à la situation de revenir à la normal très prochainement » a indiqué Bison Futé.

Malgré le fait que l’ensemble des dépôts de carburants franciliens aient repris les chargements les choses ne seront pas réglées ce soir ou demain » indique une porte-parole de l’Union française de l’industrie pétrolière (Ufip), qui avait 217 stations en rupture totale en fin de journée.

D’après l’application mon-essence.fr créée sur la base d’informations fournies par ses abonnés, évoquait 900 stations en panne, parmi lesquelles, 550 qui n’étaient plus approvisionnées, notamment en Île-de-France Rappelons que la France compte 11 000 stations-services parmi lesquelles, vous avez les 1000 basées en Île-de-France.

Parmi les stations-service Total, 82 stations basées en région parisienne n’avaient plus de carburant dans ses stocks en fin de journée, d’après Total, indiquant que les approvisionnements en carburant avaient été doublés comparé à la journée d’hier.

D’autre part, la préfecture de Police adopté jeudi va faciliter la circulation des camions qui transportent les produits pétroliers pour un poids qui dépasse les 7,5 tonnes entre vendredi et mardi de la semaine prochaine pour que l’approvisionnement des stations-service se fasse facilement.

Facebook Comments

Comments are closed.