Quadrige, premier OPCVM éligible au PEA-PME, a réalisé une performance de 38,1% avec un actif sous gestion de près de 9 millions d’euros. Quadrige sélectionne les « pépites innovantes françaises exportatrices » dont l’innovation de rupture, en phase de maturité, est potentiellement créatrice de valeur pour les entrepreneurs et les actionnaires.

Le portefeuille de Quadrige, constitué de 23 lignes, est investi à 100% dans des sociétés françaises innovantes qui ont réalisé 66% leur chiffre d’affaires à l’export et contribuées à 59% des emplois en France. Avec une capitalisation moyenne de 254 millions d’euros, 70% de ces sociétés ont une position de leader mondial sur leur marché.

« Si le PEA PME a mis l’accent sur une classe d’actifs injustement délaissée, le relais est dorénavant pris par le PEA et l’Assurance-vie, avec en plus deux nouveaux contrats, Euro Croissance et Vie Génération, pour transformer l’investissement dans les PME ETI, qui sont à nos portes, comme un investissement structurel », précise Olivier Bourdelas, directeur Général.

Objets connectés, services sans contact, imagerie médicale, voiture intelligente, textile intelligent, efficacité énergétique, Big.Data, prototypage virtuel, robotique de pointe industrielle, drones … sont des exemples parmi d’autres qui vont inévitablement transformer la vie de tous les jours, la vie des entreprises.

« Dans un environnement économique complexe, l’innovation reste l’un des seuls moteurs de croissance, elle ne s’est jamais répandue aussi vite, dans un aussi grand nombre de secteurs d’activité », ajoute Olivier Bourdelas.

Facebook Comments

Comments are closed.