La France possède de grands talents dans le domaine du numérique mais ne parvenait pas à se montrer compétitive sur la scène internationale. La secrétaire d’état au Numérique, Axelle Lemaire, a largement œuvré pour une optimisation des ressources françaises. Les mesures engagées seront appliquées d’ici 2015.

Des fonds pour le développement des start-ups

Afin de permettre de concrétiser les centaines de projets innovants dans le numérique qui ont été imaginés par des professionnels dans toute la France, une enveloppe de 15 millions d’euros a été débloquée. Celles dont le concept sera le plus étonnant, apporteront un réel service indispensable qui n’existait pas ou qui permettront une nouvelle application judicieuse du numérique dans la vie quotidienne se verront financer pour se développer. Pour accompagner cette bonne nouvelle, la secrétaire d’état met également en place les « jeudigitaux » qui permettront de mettre en relation start-ups prometteuses et investisseurs français ou étrangers dans un ministère différent chaque semaine pour présenter leur projet.

Le « French Tech Ticket », l’atout qui fera la différence

Afin de se repositionner dans le secteur du numérique au niveau mondial, le gouvernement a imaginé un concept qui devrait connaître d’excellents résultats. Le « French Tech Ticket » sera proposé aux entrepreneurs étrangers qui souhaitent développer un projet dans le numérique avec la l’obtention d’une bourse spécifique, un visa ainsi qu’un accompagnement par des professionnels pour parvenir à réaliser leur projet. Cette initiative va faire de la France le lieu à privilégier pour toute personne détenant une idée révolutionnaire mais qui ne sait pas comment la mettre en pratique. Ce système devrait permettre d’accueillir plusieurs milliers d’entrepreneurs étrangers chaque année, redorant au passage l’image de la France dans le domaine en lui offrant une place de référence indéniable qu’il faudra envisager avec sérieux.

Facebook Comments

Comments are closed.