La Cour des comptes à publier son rapport annuel sur les résultats du budget de l’État en 2016, dans lequel elle dénonce les méthodes utilisées par le gouvernement Valls pour clore, avec difficulté, l’exercice de l’année 2016. Les administrateurs ont constaté que le gouvernement n’a pas réduit le déficit comme il l’avait avancé alors que la situation était propice.

Plusieurs arrangements

La Cour des comptes a sévèrement critiqué les actions du gouvernement dans son rapport annuel portant sur les résultats du budget de l’État 2016 pour le dernier exercice du mandat de François Hollande dont la publication a été faite ce mercredi. Dans cette nouvelle version, les juges financiers dévoilent comme ils le font chaque année, les fonds des comptes publics et ne manquent pas de noter les irrégularités.

« La baisse du déficit du budget de l’État notée en 2016 n’est pas vraiment importante » lance la Cour des comptes au début de son texte Et poursuit, «Il s’agit d’un échec». Les magistrats déclarent que l’État aurait dû profiter de la réduction des taux d’intérêt qui soulage la charge de la dette de l’État et de minimes versements au budget de l’Union européenne pour revoir à la baisse le déficit. A la place, regrettent-il, l’État n’a récolté que 1,5 milliard d’euros en 2016 alors qu’en 2015 elle a amassé 69,1 milliards d’euros. La comptes de l’État ont été passés au peigne fin par les magistrats financiers qui ont mis la main sur des dépenses rares, et le déficit n’a baissé que d’un centime en quatre ans.

[], [], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Comments are closed.