Les boursicoteurs sont réputés pour être peu connaisseur de la bourse, mais ils spéculent quand même, sur des investissements sans risque, pour gagner un peu d’argent. Boursorama est condamné pour avoir mal renseigné sur le risque de certains investissements, qu’ils ont proposés à un boursicoteur.

Une première pour la banque en ligne

La condamnation de Boursorama a été prononcée fin Septembre, par la cours d’appel de Versailles. Ce qui est reproché à cette banque en ligne, filiale de la Société Générale, c’est de n’avoir pas assez conseillé un de ses clients, et surtout de ne pas l’avoir assez averti, sur les risques qu’il risquait d’avoir avec les opérations qu’il avait faites.

Cet homme est âgé d’une quarantaine d’année, et est un client de cette banque en ligne depuis 2007. Lors de son inscription, il choisi de souscrire à des comptes titres et s’est identifié comme un investisseur qualifié. Il a tout d’abord choisit de se lancer dans un portefeuille d’action classique, mis à la disposition parla banque, puis à voulu se tourner vers d’autres opérations. Mais le drame est arrivé, puisque en 3 opérations, il avait déjà enregistré une perte de 120.000 euros.
Il reproche donc à Boursorama de ne pas l’informé sur le risque des ces autres investissements, qui lui ont fait perdre beaucoup d’argent.

Des améliorations à prévoir

En février 2013, cette affaire n’avait pas été entendu par la justice, mais ce client à insisté, et a aujourd’hui obtenu une somme 60.000 euros de part la banque, dont 95% sont pour les dommages et intérêts. Boursorama reconnait avoir fait preuve de négligence et qu’ils auraient pu mieux informer le client sur les risques qu’il prenait avec de tels investissements, mais la banque en ligne hésite tout de même à poursuivre l’affaire en cour de cassation.

Pour remédier à ce problème Boursorama a dit avoir mis au point un système de renouvellement annuel de la qualification que se donne le boursicoteur, ainsi qu’un système d’alerte, si celui*ci choisi un investissement qui n’est pas fait pour sa catégorie, et qui l’informera plus amplement sur les risques pris.

Facebook Comments

Comments are closed.