Ce jeudi, la Bourse de Paris clôturé la journée sur une note presque stable (-0,02%) comme le marché était hésitant à la fin de la séance surtout à la suite de la réunion de la Banque Centrale européenne (BCE).

Le CAC 40 a baissé de 1,29 point à 5.264,24 points, dans un volume d’échanges de 3,4 milliards d’euros. Mercredi, il avait clôturé sur une légère baisse (-0,07%).

Le CAC 40 a commencé la journée de façon équilibré pour entrer dans une période de doute après la réunion de politique monétaire de la BCE. « Il s’agit d’une réunion étonnante car la BCE semble montrer qu’elle restera conciliante avec une réduction de l’inflation, mais il est également prévu une augmentation des perspectives de croissance», détaille Alexandre Baradez, un analyste de IG France à l’AFP.

La BCE qui avait indiqué qu’elle ne changerait pas les taux directeurs relativement bas en zone euro, a marqué une avancée significative en refusant de revoir à nouveaux ces derniers à la baisse.

« Le communiqué de la BCE est moins avantageux que ce à quoi on s’attendait » note Alexandre Baradez. Nous sentons que les membres de la banque réfléchissent encore sur le fait qu’ils demeurent arrangeants » Ce qui fait que le marché est fluctuants » poursuit l’expert.

Plusieurs doutes

« Tout montre que la BCE veut faire dans la prudence dans sa vision de lancer sa politique monétaire peut acceptable » déclarent, les analystes de la banque ING. D’autre part, les investisseurs surveillaient de près les résultats de l’audition de l’ancien directeur du FBI James Comey, viré par le président Donald Trump, une audition qui se déroulait pendant que les marchés européens clôturaient leur séance.

[], [], [], [], [], [], [], [], []

Facebook Comments

Comments are closed.