La politique monétaire, les liquidités mondiales et le cycle économique (dans une moindre mesure) restent propices aux actions, estime BNP Paribas Investment Partners.

Le gérant maintient la surpondération de la Grande Chine (y compris la Chine continentale, Hong-Kong et Taïwan) par rapport aux marchés émergents mondiaux et surpondère la zone euro par rapport au Royaume-Uni.

Il a allégé sa forte exposition aux obligations d’entreprises européennes à haut rendement afin de réduire le risque de son portefeuille modèle, bien qu’il continue d’apprécier leur portage en raison des faibles taux de défaut et des bilans solides. Il apprécie aussi le portage de la dette émergente libellée en monnaie locale.

Enfin, il est neutre sur l’immobilier à l’échelle mondiale (mais acheteurs d’actions européennes par rapport à l’immobilier européen). Il conserve une position neutre sur les obligations convertibles, les matières premières et les liquidités. L’euro devrait s’affaiblir à long terme dans le sillage de mesures supplémentaires de soutien monétaire, mais il pourrait rebondir à la faveur de meilleures perspectives de croissance et d’une inflation orientée à la hausse.

Facebook Comments

Comments are closed.