edf_photovoltaique_4

D’après le communiqué de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) une hausse de tarif de l’électricité d’EDF est à prévoir dès le samedi 01 Novembre. Le décret lancé par le gouvernement implique un accroissement de 2.5% du tarif de l’électricité. Ajoutée à cela une augmentation de 2% est aussi programmée pour l’année 2016.

Une augmentation déjà planifiée

Depuis une semaine, le gouvernement a déjà fait part de sa volonté d’appliquer une nouvelle tarification. A titre de rappel, une hausse du prix de 5% aurait dû entrer en vigueur depuis le 1er aout 2013. Cependant, après un décret du gouvernement, cette augmentation n’a pas eu lieu. Suite à cette annulation, les fournisseurs d’énergie d’EDF ont contesté la décision du gouvernement devant le Conseil d’État. Selon les prestataires tels que ENI ou Direct Énergie, il y avait un manque à gagner de près de 1.1 milliard d’euros durant l’année 2012 et 2013. De ce fait, pour soutenir ce déficit, une augmentation du prix semble être inévitable.

Un nouveau mode de calcul

Cette nouvelle formule sera appliquée aux tarifs réglementés « bleus » des particuliers. Autrement dit, elle touchera les 28 millions de consommateurs chez EDF. Étant donné qu’une élévation de prix n’a pas été effectuée depuis 2013, cette hausse est donc relative au rattrapage des déficits de l’année précédente. Le nouveau calcul se présente comme suit. Une augmentation de 1.6% sur le nouveau tarif et de 0.9% pour renflouer la perte de l’année 2012 et 2013. Selon les responsables d’EDF, les frais d’exploitation notamment le coût de l’électricité nucléaire, le prix des fournitures électriques, la rémunération du personnel ou les dépenses lors de l’acheminent reviennent trop cher à l’entreprise. Pour ce faire, l’augmentation du prix est la solution présentée par la compagnie. Malgré, l’ouverture de la concurrence dans la production de l’électricité en France, la hausse des prix de l’électricité n’est pas encore maitrisée.

[], [], [], [], [], [], [], [], [], []