L’assurance-vie renaît. Depuis quelques temps, les épargnants se tournent beaucoup vers ce produit, puisque le livret A est peu attrayant. En effet, on constante en cette fin d’année 2014, que l’assurance-vie est en collecte nette positive.

L’assurance-vie conquit les français

Depuis quelques temps, les épargnants préfèrent se tourner vers les assurances-vie, au lieu des livrets d’épargne classiques. En effet, les chiffres montrent que la collecte nette est positive. Cela veut dire que les versements fait par les épargnants sont plus importants que ce qu’ils ont retirés de cette même épargne.
Cette collecte nette s’élève à 2,1 milliards d’euros pour le mois de septembre 2014.

C’est un très bon chiffre pour cette épargne, puisqu’il à doublé en seulement une année. En effet, pour l’année 2013, cette collecte nette était bien positive, mais seulement à 1,1 milliards d’euros. Ce qui est encore plus représentatif du nouvel engouement des consommateurs, c’est les chiffres enregistrés sur les 9 premiers mois de l’année. Pour l’année 2013, entre Janvier et Décembre, la collecte nette était de 10,8 milliards d’euros. Pour cette année 2014, entre Janvier et Septembre, ce chiffre est déjà supérieur, avec une collecte nette à 17,4 milliards d’euros.

Le contexte du moment est idéal pour cette épargne, car en effet, la concurrence n’est pas très haute, l’Etat à promis une stabilité fiscale, et en plus, elle propose des taux très intéressants, allant jusqu’à 2,8%, sur certains des fonds en euros.

Le Livret A est en collecte négative

C’est le livret de le plus populaire de France, beaucoup de particuliers en possèdent un, et pourtant, il obtient cette année une collecte nette négative. Une collecte négative est donc lorsque les versements sur le compte, sont inférieurs aux retraits faits. Le Livret A atteint tout de même une collecte en baisse de 2,37 milliards d’euros. Cette chute est consécutive depuis les cinq derniers mois de l’année 2014 et commence à atteindre des records.

En cause, le Livret A à un taux qui est réglementé par l’Etat, qui en choisi la hauteur, et après avoir atteint son taux le plus bas historiquement, à 1,25% en février 2014, en Août, il est passé à 1%. Les épargnants ont tout de suite réagis en investissant leurs économies ailleurs, ou tout simplement en les retirant.

Pour comparaison, sur le mois de Septembre, on estime à 10,1 milliards d’euros les dépôts sur les assurances-vie, tandis qu’il y a eu 8 milliards d’euros de retirés sur les Livrets A.
Les assurances-vie sont de très bonnes épargnes, il ne faut pas hésiter à se lancer pour son épargne.

Facebook Comments

Comments are closed.